Le câble téléphonique de Koulouba de nouveau saboté AU MALI

Actualités Télécom

La chambre de liaison téléphonique de Koulouba, qui relie le palais et le quartier de Koulouba au réseau téléphonique de la Sotelma, continue de faire l'objet d'actes de sabotage. Pour la énième fois, elle a reçu la visite de personnes mal intentionnées dans la nuit de jeudi 14 à vendredi 15 juin 2007.

Vendredi dernier, Koulouba a été déconnecté du réseau de la Sotelma. La chambre de liaison téléphonique était hors d'usage pendant plusieurs heures. Elle a été rétablie dans la journée grâce au travail de fourmi des techniciens. Il ne s'agissait pas de pannes ordinaires, mais d'un acte de sabotage.

Les câbles téléphoniques et les câbles de données permettant la connexion à l'Internet ont été sectionnés. Les bandits n'ont rien laissé. Même la souche de câbles qui permet de rétablir rapidement la liaison a été aussi coupée. Ce qui fait penser à de vrais professionnels en matière de télécommunication, qui doivent avoir des intérêts et des motivations particuliers pour s'adonner à cette besogne périlleuse pour les exécutants à cause du danger lié à ce travail et préjudiciable à la Sotelma.

La chambre de liaison téléphonique est construite dans des conditions de grande sécurité. Elle est enfouie dans du béton armé et protégée par une dalle en acier lourd elle aussi verrouillée par un cadenas. Il faut soit une grue pour soulever le couvercle en dalle ou au moins un groupe de 10 à 15 personnes. Il faut aussi l'aide d'une cisaille pour couper la serrure de sécurité, nous a expliqué un technicien de la Sotelma.

L'emplacement de la chambre de Koulouba, doit dans les conditions normales, la mettre à l'abri de ce genre d'actes. Elle est située au flanc de la colline en face du Jardin botanique où des policiers montent la garde en permanence. Mais ceux-ci ont affirmé n'avoir rien vu ou entendu.

(SOURCE : Les Echos)