LE TAUX DE COUVERTURE EN TIC RESTE FAIBLE AU CAMEROUN

Actualités informatiques

Le taux d`accès des populations camerounaises aux Technologie de l`information et de la communication (TIC) reste faible, a déclaré le ministre des Postes et Télécommunications, Bello Bouba Maïgari, au cours de la présentation jeudi à Yaoundé, d`un rapport d`enquête sur la question.

L`enquête, qui a concerné 2.451 ménages et institutions publiques et privées, a été réalisée sur l`ensemble du territoire camerounais par l`Institut national de statistiques (INS).

Selon Bello Bouba, "cette enquête révèle que la Cameroun accuse un grand retard dans la réalisation d`une véritable société de l`information malgré les résultats très encourageants obtenus grâce au développement de la téléphonie mobile et à l`arrimage au câble sous-marin SAT3".

L`étude indique, par exemple, que moins de 30% du territoire national est couvert par les services de la téléphonie, moins de 7 institutions sur 100 disposent d`un ordinateur et que moins de 27 administrations sur 100 sont interconnectées à l`internet et que les coûts d`accès à l`Internet restent élevés quoi qu`ayant connu une baisse significative.

(SOURCE : Angop)