Téléphonie mobile - la concurrence des prix fait rage en Cote d’ivoire

Actualités Télécom

Ce n'est pas la guerre telle qu'on la vit depuis 2002 en Côte d'Ivoire. Toutefois, la situation actuelle des concurrences des prix au niveau des compagnies de téléphonie cellulaire ressemble fort bien à une lutte "à mort" où la maxime qui dit que le client est roi est en train de prendre tout son sens.

Comme de bons petits malins, les clients des compagnies cellulaires de Côte d'Ivoire se réveillent quasiment chaque jour avec une interrogation pleine de sous-entendus. "Laquelle des compagnies de mobile fera aujourd'hui la meilleure offre ?". Cette question, pas du tout innocente, semble en effet trouver des réponses à travers les offres que ne cessent de faire les trois compagnies de cellulaire qui se disputent le marché ivoirien. Dans les pages des journaux, dans les radios, à la télévision, sur les affiches publicitaires, les entreprises de mobiles, comme dans une course effrénée, font quotidiennement la concurrence. L'une des entreprises propose actuellement le prix de 100 francs la minute, quelle que soit l'heure, pour la communication entre ses clients de cartes prépayées. Et cette offre va durer tout ce mois de septembre. Mieux, l'entreprise en question, installée en Côte d'Ivoire, il y a de cela 10 ans, promet déjà, à travers des pages publicitaires, de réaliser d'autres ambitions pour les trois prochains mois, au service de ses clients, qu'ils soient des utilisateurs de cartes prépayées ou des abonnés.

Une autre compagnie, en réaction peut-être d'une certaine inertie dont l'accusaient ses clients, a décidé successivement de mener des actions d'envergure pour faire baisser ses tarifs de communications. Ainsi,après avoir initié la tarification à la seconde de ses communication, elle est passée à la fixation d'un coût hors-taxe de un franc la seconde, à finalement proposer le kit comprenant la puce de l'opération à 2000 francs avec un crédit de communication qui équivaut à ce même montant.

Ces révolutions spectaculaires, au seul bonheur des clients de ces compagnies de mobile en Côte d'Ivoire, ne sont pas fortuites selon bien des observateurs du secteur des télécommunications. En effet, la dernière compagnie de mobile à avoir vu le jour sur la terre d'Eburnie, il a moins de deux mois, est rentrée dans le paysage de la communication cellulaire en Côte d'Ivoire avec des offres tellement alléchantes qu'elle a créé, fait sans précédent, des fois l'émeute devant ses agences. La communication gratuite pour tous ses clients durant tout le mois d'août, le kit comprenant une puce à 2500 francs qui équivaut au crédit de communication, des offres de téléphones portables, 170 francs la minute de communication quel que soit le réseau, etc. Tous ces nouveaux facteurs qui constituent une innovation véritable dans le coût des communications au profit réel des clients de toute activité socio-professionnelle, ont sans aucun doute galvanisé les autres compagnies de cellulaire à réellement ouvrir le champ de la concurrence des prix.

Et l'avenir pour les abonnés de téléphonie cellulaire semble encore plus souriant. Des sources annoncent, en effet, l'arrivée pour bientôt d'un quatrième opérateur de téléphonie cellulaire.

(SOURCE : Notre Voie)