COTE D’IVOIRE Télécom investit 1,5 milliard de Fcfa pour l'ADSL

Actualités Internet

Le développement du réseau ADSL intéresse l'opérateur historique

1,5 milliard de Fcfa. C'est la somme que Côte d'Ivoire Télécom va investir pour améliorer le confort d'utilisation de l'Internet en Côte d'Ivoire. L'annonce a été faite par M. Bruno Koné, directeur général de Côte d'Ivoire Télécom.

Mais qu'est-ce qui a motivé cet investissement? Faisant un rappel de l'évolution du réseau ADSL, M. Koné a indiqué qu'en décembre 2003, cette offre dédiée à la cible résidentielle, comportait une restriction sur la gamme de débit (128K et 256K) et le nombre de zones raccordées se chiffrait à neuf.

En juillet 2005, l'offre ADSL a évolué dans sa version extra large, avec l'ouverture de la commercialisation de ces offres aux cibles professionnelles et entreprises; l'élargissement de la gamme de débit; la baisse des tarifs de 51% et de 44% respectivement sur les redevances mensuelles des offres ligne ADSL 128 et 256 etc. Quant aux extensions des zones, le nombre est passé de 09 à 21. Ainsi, de 2003 à novembre 2006, la baisse de tarif de cette offre a atteint les 75%.

Mais face à la croissance du nombre de clients, le réseau a été négativement impacté créant ainsi une dégradation de la qualité de service. Aussi, Côte d'Ivoire Télécom a-t-elle décidé d'investir 1,5 milliard de Fcfa pour améliorer son service. Il ressort de l'intervention du directeur général, que ce sera désormais une infrastructure technique rénovée et répondant aux normes internationales qui sera mise à la disposition du client.

Les capacités des liaisons sur le réseau national ont été augmentées de manière conséquente pour permettre une meilleure fluidité du trafic. «Le client constatera des changements significatifs au niveau de sa connexion internet ADSL avec l'amélioration du débit et du Service après vente. Cette nouvelle évolution marque une étape importante et va permettre de situer l'Internet ivoirien sur un niveau encore plus haut», a dit M. Koné.

Selon M. Joseph Pittah, directeur technique, les communications seront plus flexibles du fait de l'amélioration de la capacité de raccordement estimé à 134%. Avec en prime, l'extension du raccordement à Bingerville, Yamoussoukro, Daloa, San Pedro. Les conférenciers ont insisté sur l'importance de la vulgarisation de l'outil informatique en Côte d'Ivoire. Car pour près de 19 millions d'habitants, 2,0000 personnes sont raccordées à internet avec environ 10,0000 internautes.

(SOURCE : Le Patriote)