SYGMA TECHNOLOGIE ET HORIMEX DEVANT LA JUSTICE : SCANDALE « NUMERISE » A PLUS DE 300 MILLIONS

Actualités informatiques

Des opérations de décaissements et de reversements qui ont fini par atterrir devant le juge pour être mis en délibéré le vendredi prochain. Un contentieux entre la société Sygma Technologie et Horimex qui a révélé l’existence de plusieurs chèques versés pour le compte de Thierno Ousmane Sy, conseiller spécial du président de la République, chargé des Ntics, et son frère, Arona Sy, directeur de Genesis en partenariat, entre autres, avec une société dénommée Delarue, adjudicataire du marché des cartes numérisées. Tous deux sont les fils du ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des Sceaux, Cheikh Tidiane Sy. Dans les labyrinthes d’un scandale...

Derrière le marché des cartes numérisées pour les besoins des élections 2007 se cache un scandale portant sur des décaissements et des versements de plus de 300 millions de francs Cfa. Au centre de cette affaire déjà sur la table du juge qui l’a mise en délibéré pour vendredi prochain, se trouvent des sociétés, Sygma Technologie, Delarue et Horimex.

Un ancien employé de Genesis, une société qui appartient à Thierno Ousmane Sy, conseiller spécial en Ntics à la présidence de la République, s’est retrouvé en situation contentieuse devant le Tribunal régional de Dakar avec la société Sygma Technologie dont il attribue l’appartenance au conseiller du Président et à son frère, le nommé Arona Sy. Mais ce dernier affirme que Sygma, est tout juste son partenaire, tout comme la société Delarue, adjudicataire du marché des cartes d’identité numérisées (lire ailleurs). Cette société est actuellement dirigée par une certaine Mme Borjes (lire ailleurs). Le scandale a éclaté suite à un conflit entre Sygma Technologie et son employé du nom de El Hadj Ndiaga Fall, agent commercial, rémunéré mensuellement à 130 000 francs Cfa. Cet employé a ouvert, lui aussi, une société dénommée Horimex, spécialisée en Import-Export et domicilié à 120, Avenue Lamine Guèye, une adresse en réalité fictive.

En tout état de cause, selon El Hadj Ndiaga Fall, Sygma Technologies a versé un premier chèque d’un montant de 155 millions dans le compte de sa société Horimex. Ce dernier affirme avoir décaissé ce montant au profit de la famille Sy. Un deuxième décaissement par chèque d’un montant de 37 millions 347 mille francs sera opéré à la Banque islamique du Sénégal, le 6 septembre 2005, toujours de la société Sygma Technologie via Horimex. Un troisième décaissement de 98 millions sera effectué, dans la même foulée que les autres. Toutes ces sommes décaissées par le sieur El Hadj Ndiaga Fall ont été reversées à la famille Sy. C’est en tout cas ce que soutient M Fall. Mais, un grain de sable entrera dans la machine des transactions financières au quatrième décaissement de 100 millions par Sygma Technologie dans le compte de Horimex appartenant à El Hadj Ndiaga Fall. En effet, M Fall après avoir encaissé cette somme, le 26 avril 2006, à la Caisse nationale de crédit agricole (Cnca) sous le n°000 102 14 34 01, a tout simplement refusé de la reverser au profit de la famille Sy, comme il l’avait fait jusque-là, selon sa version.

Ce refus, El Hadj Ndiaga Fall le justifie en considérant que les 100 millions en question constituent sa part dans l’opération. Le contentieux atterrit finalement au Tribunal de Dakar, suite à une procédure de saisie conservatoire sur le compte de M Fall réclamée par Sygma Technologie. C’était le 4 mai 2006. Le juge des référés déclare la saisie caduque, mais la banque excipera d’une nouvelle saisie conservatoire, qui sera déclarée, elle aussi, caduque. Et le juge Lamine Coulibaly, président du Tribunal régional de Dakar, sera saisi d’une nouvelle demande de saisie du compte en question. Ce dernier a évoqué l’affaire le vendredi dernier pour ensuite la mettre en délibéré pour vendredi prochain.

Il faut retenir que le compte de Horimex de El Hadj Ndiaga Fall est domicilié à la Banque islamique du Sénégal sous le n°020 66 50 30 115. Le compte de Sygma Technologie, qui a fait les opérations, est domicilié à la Caisse nationale de crédit agricole sous le n° 000 102 14 34 01. Il faut aussi préciser que M Fall, entre autres décaissements, déclare avoir versé la somme de 30 millions à Thierno Ousmane Sy, via la Société générale des banques du Sénégal (Sgbs). Sur ce chèque est mentionné une adresse : Thierno Ousmane Sy, Présidence de la République, Dakar. Ce versement a été effectué le 12 septembre 2005. On peut aussi citer un chèque de 10 millions à la Bicis pour le compte toujours de Thierno Ousmane Sy. Le versement a été opéré le 27 octobre 2005.

Arona Sy, le frère de Thierno Ousmane Sy à qui ce dernier déclare avoir laissé la gestion de la société Genesis, dirige une société qui s’appelle Omega consulting dont le compte n°01046260008 est domicilié à la Bank of Africa. Sygma Technologie a versé, à son profit, le 17 octobre 2005, la somme de 95 millions 108 mille francs.

(SOURCE : Le Quotidien)