* Agenda 2007 pour le secteur des telecoms au congo-brazaville

Actualités Télécom

Le Ministre des Postes et Télécommunications, chargé des Nouvelles Technologies de la Communication, Philippe Mvouo, a indiqué, le 23 janvier à Brazzaville, que la poste et les télécommunications connaîtront un développement et une modernisation cette année, grâce aux investissements dans les projets rentables qui seront envisagés.

En ce qui concerne les télécommunications, les projets de réhabilitation des infrastructures et de relance de la couverture nationale en télécommunication sont en cours. Les études en vue de la réhabilitation des réseaux de Mbinda-Mayoko-Mossendjo et Makoua-Owando-Oyo-Mossaka-Boundji, sont aussi en cours.

De même pour le câble sous-marin. La société devant réaliser les travaux a été choisie par les pays membres du consortium. Les contrôles techniques ont déjà été effectués. Au plan financier, plus de 3,5 milliards de francs CFA ont été payés, soit 55% de la quote-part du Congo. Le projet de loi portant règlement du secteur des télécommunications a été transmis au Secrétariat Général du Gouvernement. Il est actuellement en examen à la Banque Mondiale pour avis de non objection.

Le Ministre en charge des postes et télécommunications a salué la poursuite de la politique d’implantation à travers le territoire national des sociétés de GSM, dans le strict respect des cahiers de charge signés avec le Gouvernement. Il a informé que la société Celtel avait réalisé à100% la couverture des chefs-lieux de départements et à plus de 70%, celle des chefs-lieux de districts. Selon son planning, fin 2007 verra s’accomplir cette vaste opération de connexion de toutes les localités administratives du pays. Quant à la société MTN, son programme a démarré par le renouvellement total de ses infrastructures. Ce programme se poursuit par la mise en place de son propre réseau de faisceaux hertziens sur la ligne Brazzaville–Point-Noire et Brazzaville –Oyo –Ouesso.

Cependant, le Ministre Philippe Mvouo a déploré la non tenue des Journées nationales sur les technologies de l’information et de la communication en 2006. Pourtant, les travaux préparatifs y relatifs ont été réalisés par son département.

Mais, la non tenue de ces Journées n’a pas empêché au Ministre PTT, chargé des NTC d’annoncer un autre événement aussi important. Il s’agit du lancement des travaux du projet de mise en place d’une structure de gestion et de contrôle du spectre des fréquences radioélectriques. Le lancement de la deuxième phase de ce projet a eu lieu ce 24 janvier à Brazzaville.

Tenant toujours à la rigueur au travail, M. Mvouo a, une fois de plus, attiré l’attention de ses collaborateurs. Il les appelés à se remettre en cause par l’abandon de mauvaises habitudes qui ont abîmé leur conscience en 2006, pour renaître en 2007 avec de nouveaux espoirs.

«La rigueur, est avant tout, une démarche personnelle. Je vous invite donc à une auto rigueur avant de la rendre tangible et transversale dans vos services», a-t-il lancé, avant d’ajouter : «Pour ce faire, devons-nous dès à présent doubler nos ardeurs au travail, nous illustrer par le travail bien accompli, l’abnégation, la solidarité dans le travail, l’amour du travail, pour que l’année 2007 soit pour notre département une année de progrès, de grandeur, d’évaluation, bref, une année d’excellence».

(SOURCE : La Tribune)