* Renforcement de la coopération scientifique et technologique entre la Tunisie et les Etats-Unis

Actualités informatiques

M.Taieb Hadhri, ministre de la recherche scientifique, de la technologie et du développement des compétences s'est entretenu, mardi, au siège du ministère avec MM. Matthew Franchek, directeur du département d'ingénierie biomédicale à l'université américaine de Houston et Larry Witte, professeur d'ingénierie mécanique et vice-doyen de la faculté d'ingénieurs, chargé des études doctorales dans cette même université, qui effectuent une visite d'exploration de trois jours en Tunisie.

L'entretien qui s'est déroulé en présence d'un certain nombre de chercheurs, d'universitaires tunisiens et de cadres du ministère a permis d'examiner les moyens de renforcer la coopération scientifique et technologique entre l'université américaine et les établissements de formation et de recherche, dans notre pays.

Le ministre a présenté, à cette occasion, un aperçu du programme national des technopoles qui vise à réaliser une synergie entre les composantes de recherche, de formation et de production, mettant en exergue l'importance stratégique que revêt l'innovation dans le cadre de la concurrence internationale et de l'économie mondialisée et ouverte.

M. Taieb Hadhri a souligné les paris d'avenir liés à ce programme dont les contours sont tracés par le Président Zine El Abidine Ben Ali, en vertu d'une vision prospective tendant à améliorer la compétitivité de l'économie nationale, à impulser le développement, à promouvoir les ressources humaines et à créer les emplois pour les diplômés de l'enseignement supérieur qui représentent actuellement 50 pc des primo-demandeurs d'emploi.

Il a, d'autre part, présenté les composantes du système national de recherche scientifique et d'innovation technologique, passant en revue les incitations et les mécanismes financiers, fiscaux, fonciers et juridiques, visant à polariser les investissements étrangers dans les secteurs innovants. La Tunisie , a-t-il encore souligné, mobilise l'ensemble de son potentiel et de ses moyens matériels et humains, dans le domaine de la recherche et de développement, en vue de réaliser les objectifs du développement économique du pays.

Pour leur part, les hôtes de la Tunisie , ont exprimé leur admiration pour les réalisations engrangées par notre pays dans les secteurs de la formation, et de la recherche, au service du développement durable, saluant le haut degré de qualification qu'ils ont pu constater auprès d'un groupe de huit chercheurs tunisiens, actuellement affectés à l'université de Houston.

Ils ont également exprimé la disposition de leur université à intensifier la coopération avec des chercheurs tunisiens, dans les secteurs de l'énergie et de l'eau plus particulièrement.

(SOURCE : Tunisia Online)