GUINEE, LA FIGUI DEMANDE UNE ‘’DETAXATION’’ SUR L’IMPORTATION DES MATERIELS INFORMATIQUES !

Actualités informatiques

En faveur de la ‘’Fête de l’Internet’’ ce 28 mars, un collectif d’ONG de jeunes guinéens entend mener des démarches au près de l’Assemblée Nationale afin d’avoir une ‘’détaxation sur l’importation des matériels informatiques’’ en Guinée.

La FIGUI (fête de l’Internet en Guinée)-un collectif d’ONG de jeunes, menant le combat pour la « vulgarisation des nouvelles technologies d’information et de la communication », fait d’une pierre deux coups ! Ce 28 mars, journée dédiée à la célébration de l’Internet de par le monde, cette coordination profite de l’occasion pour ‘’présenter’’ prochainement au Parlement Guinéen « un plaidoyer ». Devant les Honorables députés, lors d’une session parlementaire, la Coordinatrice de la FIGUI, Fatoumata Binta Diallo se dit prête à défendre ce projet pour que les ‘’élus du Peuple’’ « intercèdent en faveur d’une détaxation sinon une législation fiscale très souple de l’importation des matériels informatiques en Guinée ».

Introduit en Guinée depuis septembre 1997, la vulgarisation de l’outil Internet, en dépit de l’utilisation croissante qu’elle bénéficie actuellement en Guinée, reste confrontée à des obstacles.

Le premier se situe au niveau des infrastructures de télécommunications, qui demeurent presque insuffisantes sur toute l’étendue du territoire nationale. Le second problème se nomme les coûts exorbitants des équipements informatiques et le troisième, le faible niveau de formation et d’information des jeunes à l’usage des NTIC.

Un autre point d’achoppement, ce que la FIGUI a certainement omis, est l’épineux manque d’électricité. Dans un pays où la Capitale même manque cruellement de courant électrique, l’absorption ou la ‘’réduction’’ de la fracture numérique fait mentir les rêves !

Tous ces problèmes, regrette Alpha Bah, consignés dans un document important, confectionné sans aucune expertise, n’est pas publié.

(SOURCE : Boubah)