CAMEROUN: ESPACE NTIC : L'EDITION ELECTRONIQUE SE LIVRE

Actualités informatiques

Alain Kenfack, président de E-strat, un organisme de formation en Tic et développement, a publié récemment un livre numérique dont le contenu est disponible sur Internet. L'Afrique et la civilisation virtuelle examine l'apport que pourrait avoir l'avènement des Ntic sur le développement de l'Afrique, dans des domaines aussi variés que la culture, le travail, ou encore l'éducation. L'ouvrage tente de répondre à la question de savoir si les dirigeants africains sauront saisir cette nouvelle opportunité qui se présente, à travers les Ntic, pour améliorer le quotidien des populations et raccrocher leurs pays au train de l'économie mondiale. C'est un livre dont le contenu épouse la forme : il est tout dédié aux technologies e l'information et de la communication. Il consacre une nouvelle forme de publication connu sous le nom de livre numérique. Sa diffusion se limité aux supports numériques et il faut un environnement numérique pour le consulter.

C'est vrai que la définition du concept de " livre numérique " n'est pas aisée du fait même de la contradiction sémantique des technologiques dont elle est porteuse: le livre désigne un objet physique bien identifié, en trois dimensions, résultat d'une chaîne d'opérations de fabrication, dont le contenu est définitivement figé; le numérique, lui, renvoie à un processus virtuel basé sur une transformation d'un signal en suite numérique (0 et 1), impliquant en général l'usage d'un ordinateur. Autrement dit, on part d'éléments matériels, physiques et palpables, pour un monde un monde immatériel, celui des bits, et des processus virtuels, manipulables à l'infini. Jusque-là les processus numérique n'intervenaient que pour une partie dans la fabrication du livre (traitement de texte). Avec l'édition électronique du livre, on arrive au tout numérique donnant ainsi une chance à divers contenus d'être vulgarisés sans forcément épouser les formes imprimées. Nous nous limitions ici à ex plorer les voies offertes par les technologies numériques bien que, dans l'imaginaire collectif, la perception matérielle du livre l'emporte souvent sur son caractère virtuel.

Le concept de l'édition électronique du livre, et plus particulièrement l'édition en ligne sur Internet, représente une voie jusque-là très peu explorée, bien que son développement soit encore en phase de balbutiement. Les initiatives sont pour la plupart à caractère expérimental ou parfois sauvage (diffusion non autorisée sur Internet d'ouvrages existants). Toutefois, l'édition en ligne connaît déjà des développements importants : le cas récent du livre d'Alain Kenfack.

L'opportunité est d'autant plus généreuse pour les auteurs du Sud qu'elle n'implique pas de coûts ni de ressources supplémentaires. Le plus gros avantage de l'édition électronique c'est justement de permettre de réaliser des économies sur le circuit de fabrication et sur le circuit de distribution : les coûts sont très faibles par rapport aux coûts de diffusion traditionnels qui nécessitent une fabrication à l'unité, une gestion de stocks, une expédition, du transport, un circuit commercial de détaillants. Et même si cette révolution technologique n'est pas près de détrôner le bon vieux livre en papier, elle ne reste pas moins une voie du futur.

(SOURCE : Le Quotidien Mutations)