GUERRE DE CHIFFRES ENTRE MTN ET ORANGE CAMEROUN

Actualités Télécom

Le premier revendique 54% des parts du marché, tandis que le second déclare 24 milliards de bénéfices en 2005.

23 millions d'abonnés, 27,2 milliards de Rands de bénéfices (environ 2.388.milliards Fcfa), et un appétit encore réaffirmé: "être le leader en matière de télécommunications sur les marchés émergents". Au cours de son conseil d'administration tenu le 23 mars dernier à Johannesburg (Afrique du Sud), le Groupe Mtn a, en effet, exprimé son désir de jouer les premiers rôles dans son secteur en Afrique. Avec ces chiffres, le groupe démontre donc, selon ses administrateurs, "une croissance remarquable", en comparaison avec le précédent exercice.

Pour ce qui est de Mtn Cameroon précisément, le conseil d'administration du groupe a relevé que l'entreprise "a maintenu sa place de leader au sein d'un environnement commercial très compétitif et dispose d'une part de marché estimée à 54 %, soit 1 248 000 d'abonnés". La croissance du nombre d'abonnés, explique-t-on à Mtn, "est largement due au lancement de la facturation à la seconde ainsi qu'au produit de transfert du crédit de communication, Me2U". Toutefois, selon les responsables de la filiale camerounaise du groupe sud-africain, "le revenu moyen par abonné a baissé à 16 dollars US [8.644 Fcfa] pour la période en raison du recrutement d'abonnés dont le taux d'utilisation du service est faible".

Hier, jeudi 30 mars 2006, c'était au tour du directeur général de Orange Cameroun d'entretenir les médias à Douala sur les résultats de l'entreprise qu'il gère depuis le mois de septembre 2005. Aussi, l'implantation de cet opérateur sur l'ensemble du territoire national, ses résultats pour l'année écoulée et surtout les perspectives en termes d'investissements, ont constitué le menu de cet entretien. Selon M. Luxcey, Orange Cameroun a réalisé un peu moins de 120 milliards de Fcfa de chiffre d'affaires pour l'année 2005, avec un résultat net assez proche de 24 milliards de Fcfa.

Si le directeur général de Orange Cameroun affirme que ce montant (chiffres d'affaires) se trouve en progression d'environ 8% par rapport à celui de l'exercice précédent, il explique cependant que le résultat, quant à lui, reste constant. L'entreprise envisage ainsi, pour cette année 2006, d'accélérer son programme de dotation en infrastructures de télécommunication dans le cadre de l'expansion de son réseau sur l'ensemble du Cameroun, en investissant environ 38 milliards de Fcfa.

Pour ce qui est de la baisse attendue du coût de la minute de communication, Philippe Luxcey a simplement demandé aux abonnés de cette entreprise d'attendre encore quelques jours. "Une grosse surprise comme seul Orange Cameroun sait en faire, les attend d'ici peu", a-t-il souligné. En attendant, de nouveaux services seront mis à la disposition des consommateurs. Par exemple, pour les clients Orange logés dans le segment "Postpaid", il y aura désormais la possibilité d'avoir deux numéros dans la même carte "Sim", c'est-à-dire dans le même téléphone.

Au cours de l'exercice 2005, et conformément à sa vision qui est d'"être le leader des télécommunications" dans la plupart des pays en développement, le Groupe Mtn annonce, lui, avoir procédé "avec succès" à une série d'acquisitions en Côte d'Ivoire (51%), au Zambie (100%) et au Congo-Brazzaville (100 %), qui sont en train d'être consolidées en filiales ; ainsi qu'en Iran (49%) et au Botswana (44%), qui sont en cours de consolidation proportionnelle en joint-ventures. Au 31 décembre 2005, déclarent les administrateurs du groupe, "ces nouvelles opérations représentaient 1,8 millions d'abonnés, soit 8 % des 23,2 millions d'abonnés que compte le groupe".

(SOURCE : Le Quotidien Mutations)