«OUF» DE SOULAGEMENT EN MAURITANIE !

Actualités Télécom

On n’y pense peut-être pas, mais ce dernier round du processus de privatisation de Tunisie Télécom n’intéresse pas que les Tunisiens. Certains l’ont, peut-être même et dans d’autres pays, attendu avec une certaine anxiété ; comme cela a été, probablement, le cas pour les dirigeants de l’autorité de régulation mauritanienne, de la direction générale de Mattel et probablement de celle de Mauritel Mobiles.

Imaginez, maintenant, qu’au lieu de TeCom ce soit Vivendi qui ait emporté ces 35% de Tunisie Télécom. Pour l’autorité de régulation Mauritanienne, cette situation ne serait pas forcement une bonne nouvelle, parce que, dans cette hypothèse, on passerait d’une situation de saine concurrence entre deux opérateurs de téléphonie (Mattel, filiale de Tunisie Télécom et Mauritel filiale de Maroc Télécom) à une situation de monopole avec deux entreprises contrôlées par le même groupe Vivendi (actionnaire à hauteur de 51% dans Maroc Télécom)… Ouf !

Tout le monde peut maintenant reprendre sa respiration, le résultat étant maintenant connu, d’autant plus que cette hypothèse n’est plus d’actualité. Soulagés non … !

(SOURCE : Web Manager Centre)