LA RADIO SE MET EN LIGNE AU MALI

Actualités informatiques

Les nouvelles technologies de l'information constituent une grande opportunité pour la radio afin d'opérer une nouvelle mutation.

Notre pays, intéressé par cette évolution, a entrepris à travers le ministère de la Communication et des Nouvelles technologies, d'installer dans le plus grand nombre de localités des centres multimédias communautaires qui sont organisés autour de la radio et de l'internet.

La radio en ligne se retrouve naturellement au centre d'un séminaire qui a débuté hier dans les locaux du Campus numérique francophone de Bamako. Le thème de cette session "radio et Internet, monter et mettre en ligne ses émissions" témoigne de l'étroite relation qui existe désormais entre la toile et le développement des ondes en modulation de fréquence.

Organisée par Radio Lucie (France) et le Campus numérique de Bamako, en collaboration avec l'association Radio sans frontière, cette formation est destinée à développer les capacités d'utilisation autonome des outils numériques pour la production radiophonique. Ainsi durant 5 jours, les participants vont s'initier à la manipulation des outils informatiques, au montage numérique, ainsi qu'au téléchargement de la musique (un sujet qui fait aujourd'hui grand débat dans les pays développés) et d'autres fichiers sonores. Les stagiaires s'initieront aussi à maîtriser les techniques des outils (vidéo-projection par exemple) à travers plusieurs exercices pratiques.

Willy Colin, coordinateur de programme à Radio Lucie, a expliqué que cette formation permettra aux acteurs des radios communautaires de s'approprier les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Au terme de la formation, les participants doivent pouvoir produire et mettre en valeur des contenus numériques radiophoniques.

Tout en exhortant les participants à faire preuve d'assiduité, Willy Colin a souligné que Radio Lucie est à la pointe dans l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication appliquées à la radio.

Cette formation fait partie d'une série de sessions destinées aux agents des radios associatives et communautaires des pays du Sud. Le plan de formation prévu par Radio Lucie s'étend sur deux ans. Au total près de 20 stations radio bénéficieront de ces formations et une soixantaine de personnes seront concernées. Le programme coûtera 300 000 euros soit environ 195 millions de Fcfa financés à hauteur de 60 % par l'Agence intergouvernementale de la francophonie (AIF) dans le cadre de l'appel à projet du Fonds francophone des infos-routes.

Le directeur de Campus numérique francophone de Bamako, Abdoulaye Salifou, a salué l'initiative avant d'appeler les stagiaires à saisir l'opportunité qui leur est ainsi offerte d'améliorer la diffusion de la radio communautaire dans notre pays.

La cérémonie d'ouverture était présidée par le directeur du Campus numérique francophone de Bamako, Abdoulaye Salifou, et s'est déroulée en présence de la quinzaine de participants maliens et ivoiriens.

(SOURCE : L'Essor)