Selon le rapport annuel 2005 de la Sonatel le nombre d'abonnés est en constante hausse

Actualités Télécom

Le rapport 2005 de la Sonatel montre que les personnes font de plus en plus confiance à cette entreprise. Elle compte actuellement plus d'un million d'abonnés. Pour l'année 2006, la Sonatel envisage d'ouvrir des écoles de vente.

La Sonatel a publié son rapport annuel 2005. Ce document de 31 pages renferme les réalisations et les ambitions de cette entreprise. D'une manière globale, c'est un bilan reluisant qui est présenté par la société. Les résultats enregistrés ont largement dépassé les espérances de l'entreprise, comme le montrent les chiffres. Aujourd'hui, en plus du raccordement de tous les chefs lieu de communauté rurale, on retrouve le téléphone dans au moins 900 villages. En fin décembre 2005, le parc de lignes téléphoniques était fort de 227.000 abonnés.

Soit un taux de pénétration de 2,7 %. Ã- partir de la même période, le nombre d'abonnés au mobile a dépassé un million. Soit un bond 34,4 % par rapport en 2004. Ces résultats ne sont pas le fruit du hasard. Car, depuis quelques années, la Sonatel a diversifié ses services pour mieux répondre aux besoins et aux attentes des clients. L'introduction de nouvelles offres a permis aux clients à revenus faibles d'effectuer des appels avec des cartes nationales et internationales à des prix supportables. Mais, à ces innovations, il faudra ajouter le Gprs qui donne la possibilité au client de naviguer sur l'Internet et de recevoir et d'envoyer des images et le P@ynet qui facilite les paiements de factures et le rechargement en ligne de cartes.

Ces innovations sont aussi accompagnées par la formation des ressources humaines. Il a été créé au sein de cette entreprise une école de management dénommée " Cercle de changement " et un dispositif formation tourné vers l'apprentissage " multimodes ". Le budget de la formation a été revu à la hausse pour intégrer les préoccupations stratégiques de quatre écoles de métiers qui seront mises sur pied.

Pour l'année en cours, il est prévu, entre autres, la mise en oeuvre du " Saper ", un dispositif d'évaluation annuelle de tout collaborateur par le supérieur hiérarchique, la réalisation d'un sondage pour évaluer la satisfaction du personnel et surtout l'ouverture d'une école de vente grand public, d'une école de vente marché entreprises, d'une école de réseaux. L'extension du réseau de la Sonatel s'est traduite par l'augmentation de la part de l'entreprise dans les recettes fiscales du Sénégal. Celle-ci est passà ©e de 10% en 2004 à 12 % en 2005. Son investissement au Sénégal se chiffre à 57,2 milliards. Cette entreprise, qui emploie 1900 salariés, a permis aux autres industriels de la place d'engranger 60 milliards de FCfa.

La Sonatel s'est aussi investie dans la promotion de la scolarisation des filles. Elle a octroyé dans le cadre de la Convention Fondation Sonatel/Usaid, 900 bourses aux lycéennes de classe de 1ère. Elle a soutenu les organisateurs du concours général et subventionné l'équipement de 30 meilleurs élèves à l'entée en 6eme. L'entreprise a aussi apporté sa contribution pour l'équipement de plusieurs salles informatiques des établissements scolaires et même universitaires. La Sonatel n'est pas restée indifférente aux campagnes contre le paludisme et les autres pandémies comme le Sida. D'ailleurs, elle a facilité l'acquisition des imageries médicales aux hôpitaux de Fann et de Ziguinchor.

(SOURCE : Le Soleil)