QUAND LE MOBILE SE TRANSFORME EN TELEVISEUR SUR L’ILE MAURICE

Actualités Télécom

Emtel mobile TV sera en effet lancée. Elle permettra de capter des  chaînes de télé sur le téléphone mobile.

Le pays devient ainsi le premier du continent à se lancer dans cette  technologie. Emtel est également le premier opérateur africain à  proposer la téléphonie mobile de 3e génération (3G) en décembre 2004.

La Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) sera très probablement  partie prenante de l'initiative. Il y a quelques jours encore, la MBC  travaillait activement sur les droits de diffusion.

D'autres chaînes européennes et asiatiques seraient également au menu.  Pour le moment, il n'est pas encore connu si le service sera facturé ou  si c'est uniquement la bande passante utilisée pour télécharger les  émissions qui sera payable. La vidéo à la demande pourrait également  être au programme d'Emtel.

Mais une question fuse : quel devrait être le type de portable qui  pourrait accueillir un tel service ? Motus et bouche cousue ; il faudra  attendre mercredi.

Cellplus, filiale de Mauritius Telecom, est également en train de tester  son service en utilisant la norme Digital Video Broadcast-Handheld  (DVB-H) sur une base pilote. L'opérateur espère pouvoir proposer  plusieurs chaînes à ses clients avant les fêtes de fin d'année.

La télé par mobile souffre cependant de quelques problèmes notamment une  saturation du réseau. Plus il y a d'utilisateurs se connectant en même  temps, plus le réseau est mis à mal et la qualité des images se dégrade  rapidement. Cela pourra être aussi le cas si l'utilisateur se déplace ou  entre progressivement dans une zone mal couverte.

La télé sur mobile se montre aussi gourmande en ressources batterie.  Très sollicité pour réceptionner les données, votre téléphone mobile  voit son autonomie drastiquement réduite, en cas d'accès prolongé à ce  type de services.

L'autre grand défi est l'harmonisation des différentes normes proposées  pour diffuser des images sur support mobile. Outre le DVB-H testé par  Cellplus, des fréquences et technologies telles que VHF, L band, T-DBM,  ISDB-T et MediaFLO sont utilisées à travers le monde. En d'autres mots,  c'est le bazar.

Offre complexe et disparate, standard concurrents, la diffusion des  chaînes de télévision sur mobile n'en est qu'à ses débuts. Mais déjà,  très bel avenir lui est prédit

(SOURCE : L'Express)