democratisation de la carte bancaire au Maroc

Actualités informatiques

La CNSS a distribué officiellement, le mardi 18 juillet, le premier lot de sa nouvelle carte bancaire ADDAMANE destiné à ses adhérents non bancarisés pour leur permettre de bénéficier de l¹ensemble de ses prestations à travers tous les guichets bancaires du Royaume.

Le déploiement technique de cette solution bancaire a été assuré par la société Hightech Payment Systems (HPS).

La CNSS parie sur les technologies de l¹information pour rendre plus accessible ses prestations au profit de ses adhérents. En effet, la Caisse a distribué, le mardi 18 juillet, à Casablanca, le premier lot de cartes bancaires destinées à ses adhérents non bancarisés. Baptisée « ADDAMANE », cette nouvelle carte bancaire Visa Electron permet, dorénavant, aux adhérents de la Caisse de retirer leurs pensions, leurs remboursements de l¹assurance maladie obligatoire (AMO) et leurs allocations familiales, et ce directement à travers les 2400 guichets automatiques bancaires (GAB) affiliés au Centre monétique interbancaire (CMI).

Cette prouesse technologique a été concrétisée, dans un délai de trois mois, grâce à la conjugaison des efforts de plusieurs partenaires, en l¹occurrence Barid Al Maghrib, la SGMB, le CMI et la société Hightech Payment Systems (HPS). Cette dernière a déployé, sa plate-forme monétique pour assurer la gestion de cette nouvelle carte à travers l¹interconnexion des systèmes de Barid Al Maghrib, la SGMB et le CMI. A titre de rappel, ces trois partenaires ont déjà adopté la solution « PowerCard » de HPS pour gérer leurs systèmes monétiques.

Sur un autre registre, cette nouvelle carte Visa, permet, outre le retrait d¹espèces auprès de l¹ensemble des GAB, le paiement des achats réalisés sur les terminaux de paiements électroniques (TPE) des commerçants affiliés au CMI. A rappeler qu¹actuellement, le marché marocain compte plus 2400 guichets automatiques et plus de trois millions de cartes bancaires en circulation.

(SOURCE : IT Maroc)