BATAILLE CONGOLAISE AUTOUR DES RECETTES GENEREES PAR LE 243

Actualités Télécom

Les travailleurs de l'Office congolais des postes et télécommunications (OCPT), ont remis lundi 7 août 2006, un mémorandum au ministre des Finances, Marco Banguli, à son bureau de travail, après une marche de protestation contre la révision de la clé de répartition des recettes générées par le «code 0243», initiée par ce ministre.

Dans ce document, les travailleurs accusent Marco Banguli d'avoir procédé unilatéralement à la révision de la décision prise l'année dernière par l'espace présidentiel d'attribuer à l'OCPT, l'opérateur et l'exploitant public en RDC, 75 % de ces recettes provenant du code 0243. Ils déclarent que la décision des ministres consacrant l'application ou la mise en pratique de celle-ci avait été signée conjointement par son prédécesseur avec les ministres actuels du Portefeuille, du Budget et des PTT (Postes, téléphones et télécommunications).

Les travailleurs expriment leur étonnement de constater que seul le ministre des Finances Banguli, a revu la décision prise ensemble et qui avait même fait l'objet de débat lors de la session budgétaire 2005 au Parlement.

Il ressort du document que la part accordée pour l'instant à l'OCPT représente 102.600.000 Fc, soit 30 % des recettes générées par le code. Pour le président de la délégation syndicale de cet office, Alphonse Lukusa, cette somme modique et dérisoire va compromettre la réalisation du contrat de performance signé entre le gouvernement et l'OCPT.

A signaler que la nouvelle clé de répartition des recettes du code 0243 est conçue selon l'orateur, de manière à asphyxier son entreprise et à la faire disparaître de l'échiquier des entreprises de l'Etat.

Enfin, les travailleurs de l'OCPT en appellent à la bonne volonté du chef de l'Etat pour pallier cette difficulté, prévenant qu'une grève sans fin au sein de cette entreprise sera déclarée sur toute l'étendue du pays, au cas où une solution ne serait pas trouvée.

(SOURCE : Le Potentiel)