TELEPHONIE MOBILE, LE RESEAU IKATEL NE REPOND PLUS DEPUIS UNE SEMAINE

Actualités Télécom

Depuis la semaine dernière la communication est pratiquement impossible en téléphone portable. II est difficile pour un abonne le Malitel de communiquer avec un abonne de Ikatel et vice-versa. Conséquence, le monde des affaires est para­lyse quand on sait que le téléphone est devenu aujourd'hui un instrument de tra­vail pour les populations. Nombreux sont ceux qui se plaignent de ces perturbations qui les empêchent de travailler. A cet effet, nous avons approche les responsables des réseaux Malitel et Ikatel afin de savoir les raisons de cette situation.

Nous nous sommes transportes a Malitel ici, nous avons rencontre le charge de Communication de cette structure, Youssouf Keïta, qui nous a rassuré que tout va très bien a Malitel. Pour preuve, une commu­nication entre deux numéros Malitel passe normalement. Mais c'est avec certains numéros de Ikatel qu'il y a des difficultés. Selon notre interlocuteur, les situations de ce genre découlent de la défaillance des équipements comme le HLR, le système dans lequel on enregistre les nu­méros des abonnés.

A Ikatel, la, nous nous sommes entretenus avec Abdoulaye Kaya, chef de la Division Communication. Selon lui, les perturbations que les clients de Ikatel connaissent aujourd'hui s'expliquent par le fait que I'entreprise a décide d'introduire de nouveaux produits pour améliorer la qualité de son service. Le nouveau produit s'appelle le GPRS. II donne la possibilité à un client Ikatel a partir de son téléphone portable d'envoyer des images à son correspondant.

II a ajoute que Ikatel ne connaît pas pour le moment une surcharge du nombre des abonnes. La capacité de I'entreprise est de un million deux cent mille abon­nes, or aujourd'hui, elle ne compte que neuf cent mille abonnes. Selon Abdoulaye Kaya, depuis le début des perturbations, les techniciens de Ikatel sont a pied d'oeuvre pour trouver une solution au problème. Au terme de son intervention, il a présente les excuses de la societe a I'ensemble des populations pour les désagréments que les perturbations ont pu causer.

A souligner que cette situation a provoque chez beaucoup de clients d'lkatel un grand choc. Ils n'ont pas hésite a nous faire part de leur colère lors d'un micro-trottoir que nous avons réalisé pour recueillir les sentiments des uns et des autres face a la persistance des perturbations.

Ainsi. Ibrahim Maïga, Charge de Communication au ministère de I'Environnement et de l'Assainissement a déclare : Ikatel ne nous rapproche plus, au contraire il nous éloigne. Depuis une semaine je n'ar­rive pas a communiquer avec mes amis. Eux aussi n'arrivent pas a me joindre. Le pire dans cette affaire, c'est que Ikatel n'a pas daigne nous informer des raisons de cette perturba­tion". Adama Sidibé, Chef de mission au même département, affirme : "Le samedi dernier j'étais a I'hôtel de I'Amitié pour une activité. A partir de 15 h, mon enfant est tombe malade. Ma femme I'a amène a I'hôpital en urgence. Elle a tente en vain de m'appeler". Aissatou Bagayoko, comptable dans une socie­te de la place d'enfoncer le clou : "Nous en avons ras-le-bol de cette situation. Nous avons des urgences mais rien à faire, la com­munication est impossible. Le samedi dernier, j'ai eu une urgence, je ne pouvais pas venir au travail, j'ai tente déjoindre mon chef pour/'informer mais, hélas. Je crois qu' Ikatel doit faire tout pour que de telles choses ne puissent plus se répéter. Aujourd'hui le téléphone est tout pour nous. II fait partie de notre quotidien. En tout cas, si cela continue, nous allons partir vers Malitel. Même son de cloche chez Moustafa Diallo, comptable qui a ajoute : "Au début nous avions pense que Ika­tel était meilleur. Mais aujourd'hui, c'est tout le contraire que I'entreprise nous montre. De-puis le vendredi, j'ai perdu beaucoup d'argent. Mes r e n d e z -vous d'affai­res ont été annules par la seule fau-te de Ikatel".

Les conséquences de cette situation ne se limitent pas uniquement aux seuls abonnes de Ikatel, elles s'étendent a tout le système de communication du Mali. Car les abonnes de Malitel sont aussi pénalises parce qu'ils n'arrivent pas a communiquer avec leurs amis qui sont sur le réseau Ikatel.

(SOURCE : Malikounda)