En Bref - Actualites Telecom

Actualités Télécom

- La Commission Permanente du Conseil de Ministres, réunie autour du Président de la République, José Eduardo dos Santos, a adopté mercredi à Luanda, un projet de résolution sur le Livre Blanc, relatif à la politique des Télécommunications en Angola. L`élargissement du Réseau de communication de base qui permettra de couvrir toutes les provinces d`ici 3 à 4 ans, est estimé à 400 millions de dollars, a affirmé le ministre des Postes et Télécommunications, Licínio Tavares. Le ministre Licínio Tavares a, par ailleurs, démontré l`importance des Télécommunication, ajoutant qu`elles sont indispensables durant cette période de réinstallation de la population.

- L’équipementier français de télécommunications Alcatel a révélé mardi (18 octobre) la signature d’un contrat de 13 millions d’euros avec l’opérateur mobile Togo Cellulaire en vue d’étendre et de moderniser le réseau GSM sur l’ensemble du territoire togolais. Le projet devrait être finalisé mi-2006.

Aux termes de l’accord, Alcatel fournira à Togo Cellulaire son système Evolium GSM/GPRS/EDGE, lequel inclut stations de base (BST), contrôleurs de station de base, centres de commutation de services mobiles et équipements de transmission hertzienne.

Togo Cellulaire espère ainsi faire porter la capacité de son réseau de 400 000 à 500 000 abonnés et étendre sa couverture aux régions éloignées. De même, l’opérateur entend proposer à ses clients des services supplémentaires comme l’accès Internet, en faisant évoluer son réseau grâce à la technologie GPRS.

Commentaires des lecteurs

En réponse au Numéro 22 - Cote d'Ivoire: Après la suspension du Directeur Général, l'ATCI sous haute surveillance

Je voudrais bien savoir si ce mensuel est un d'informations générales ou des questions de NTIC ? Car parler de FPI déjà, ça sent la farce et le parti pris, alors là, je veux bien savoir sinon, les autres titres si j'ai bien lu sont attrait à notre domaine, les NTICs.

Conseils : Pour être sérieux, laissons cette affaire de politique là dedans, ce n'est pas gai pour des informaticiens que nous sommes.

Serge Patrick Ghansah (Côte D’Ivoire)