L'AFRIQUE AURA SON SATELLITE EN 2006

Actualités Télécom

Les 200 experts en télécommucation de 46 pays africains ont décidé de la mise sur orbite en 2006, d'un satellite pour le continent africain.

Le président sortant de la 9e assemblée des parties de l'organisation régionale africaine de communication par satellite (RASCOM), le camerounais Bello Bouba Maigari a souligné que des progrès considérables ont été réalisés dans la mise en oeuvre effective du projet.

"Je peux affirmer avec l'appui de la direction générale, que la construction du satellite est presque terminée", a-t-il lancé jeudi à Ouagadougou.

M. Maigari a tenu ses propos à l'issue de la tenue d'une réunion de RASCOM à Ouagadougou du 11 au 12 octobre 2005.

Pour le ministre chargé des relations avec le Parlement, Adama Fofana, l'ambition officielle des 46 pays membres du RASCOM est de parvenir à lancer un satellite en Afrique avant la fin de l'année 2006.

"L'Afrique est c'est la seule région du monde qui n'en dispose pas encore", a-t-il martelé.

Ce satellite, a indiqué le directeur général de RASCOM, le Dr Jones A. Killimbé, va révolutionner le monde des télécommunications en Afrique.

"C'est un facteur d'intégration et un moteur de développement des pays africains", a-t-il souligné.

Selon M. Killimbé, le projet de RASCOM permettra de fournir une infrastructure de télécommunications à grande échelle et à moindre coût, aux zones rurales du continent.

L'amélioration des communications interurbaines dans chaque pays, l'établissement de lignes directes entre tous les pays africains et l'échange de programmes entre radios et télévisions du continent sont également des objectifs visés par le projet.

Cette 9e assemblée des parties à Ouagadougou a été l'occasion pour les 200 participants d'insister sur la mobilisation des fonds, en vue de concrétiser le projet satellite.

Sur ce sujet, le ministre Adama Fofana a laissé entendre que le Burkina Faso fera de la mobilisation des fonds, ainsi que du plaidoyer pour l'utilisation effective du système RASCOM par tous les pays africains, une priorité au cours de son mandat (de 2 ans) de nouveau président de l'assemblée des parties.

Au total, le projet de lancement d'un satellite africain va mobiliser un budget de 361 millions de dollars, a fait savoir le patron de RASCOM.

En marge de cette rencontre, s'est tenue la 38e réunion du conseil d'administration de l'organisation, du 5 au 7 octobre.

L'organisation régionale Africaine de communication par satellite a été créée en mai 1992 par les Etats africains. Son siège est à Abidjan.

http://www.jeuneafrique.com

http//www.jeuneafrique.com