MTN ACHÈTE GLOBAL NET

Actualités Internet

La nouvelle entité va désormais s'appeler Mtn Networks Solutions et sera tout aussi spécialisée dans la fourniture des services Internet.

Comme nous l'annoncions dans l'une de nos précédentes éditions, Global Net, l'un des providers les plus en vue dans le paysage des nouvelles technologies de l'information et de la communication a été racheté par Mtn-Cameroon. L'information a été officialisée la semaine dernière par un communiqué émanant de la direction générale de la filiale camerounaise du géant sud-africain de la téléphonie, Mobil Téléphone Network (Mtn) " L'ambition affichée par Mtn en prenant pied sur le segment Internet est le suivant : investir lourdement dans des technologies performantes grâce auxquelles les particuliers et les entreprises pourront accéder à Internet à moindre coût et de manière plus fiable. Ce qui devrait entraîner une baisse des coûts d'accès et par extension de plus grandes possibilités d'accès pour tous les Camerounais; acquérir le business d'un fournisseur d'accès Internet local et ses licences d'exploitation et l'intégrer dans la structure Mtn. Il se développera au sein de Mtn comme une entité opérationnelle différente sous le nom de Mtn Network Solutions. "

Du même communiqué, l'on apprend que l'opérateur de téléphonie mobile part de plusieurs constats, le fait que l'accès Internet soit toujours un luxe pour les particuliers et les petites entreprises, son coût assez élevé, la vétusté du réseau des fournisseurs Internet actuel, l'offre de service limitée, etc. Il s'agit alors pour Mtn Cameroun de " développer l'accès à ces services à travers tout le Cameroun (partout où notre réseau mobile est présent). Ce qui devrait conduire à une vulgarisation de l'outil Internet ; et surtout de permettre à tous les acteurs du secteur d'accéder à nos ressources dans la limite de ce que nos licences nous permettent notamment tous les autres fournisseurs d'accès Internet. Les autres acteurs Isp ne pourront que bénéficier de ces nouvelles possibilités. " Joint au téléphone par Le Messager, Bouba Kaélé, l'un des responsables de la communication de l'opérateur de téléphonie mobile précise toute fois que la nouvelle entité aura son statut juridique, bien différent de celui de Mtn Cameroun.

Au siège du provider à Deido, l'on peut toujours admirer l'enseigne portant le logo Global Net. A l'intérieur de la bâtisse bondée comme à l'accoutumée de monde, internautes, moniteurs et autres visiteurs s'activent comme si de rien n'était. Approché par Le Messager, certains employés feignent de ne rien savoir sur ce rachat. " Je ne sais pas de quoi vous parlez. Je me contente de faire mon travail et rien que mon travail ", lance un webmaster. " Je l'ai lu quelque part dans un journal, et j'attends que la direction générale nous dise un peu plus sur cette question ", déclare sur un ton plus calme son collègue. Ce dernier ne cache même pas sa joie si une telle information était confirmée : " Cela augure des lendemains meilleurs aussi bien pour notre société que pour nous autres employés. Mtn c'est quand même l'une des plus grandes entreprises de télécommunications en Afrique et je ne doute pas un seul instant que ce rachat est porteur de beaucoup de bonnes nouvelles pour nous autres employés " Une démarche pour rencontrer un responsable de Global Net pouvant s'exprimer sur le sujet s'est avérée vaine, celui-ci étant, selon les dires d'une réceptionniste en pleine séance de travail, avec son directeur général.

Exit donc Global Net qui depuis 2000 s'est spécialisée dans les services de pointe liés aux Ntic, avec pour ambition de "couvrir à court terme, le triangle national et à long terme, l'Afrique avec un service satellitaire ". Pour y parvenir, Global Net a fait des liaisons hertziennes, stations terriennes Vsat, fibres optiques et câbles traditionnels et se présente même comme un partenaire incontournable du réseau privé virtuel, la première société camerounaise spécialisée dans les réseaux privés VSat. Elle s'est même occupée de l'implémentation de plus de 30 réseaux de télécommunications dans plus de 30 pays à travers le monde (Sénégal, Philippines, Soudan, Tchad), entre autres.

L'on espère que l'ambition affichée par le nouveau repreneur qui est finalement celui de démocratiser l'accès Internet à toutes les populations aussi bien dans les zones urbaines que rurales sera respectée. Les internautes y gagneront à coup sûr.

Le Messager