ILE MAURICE: TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION : LA DEUXIÈME CYBERTOUR DÉJÀ CONVOITÉE

Actualités informatiques

Avant même que sa construction ne soit terminée, la deuxième cybertour de Business Parks of Mauritius (BPML) intéresse déjà un certain nombre de compagnies étrangères pour leur éventuelle implantation à Ebène. A l'instar de cette société française qui pourrait être la première à s'y implanter en juin 2006.

La construction du bâtiment lui-même est terminée. L'installation du système informatique est en cours et sera achevée à la fin de mai. La société française déjà mentionnée va opérer un centre d'appels pour offrir un service support à des sociétés françaises dans l'informatique.

Une société indienne a aussi exprimé son intention d'occuper la totalité d'un étage de la deuxième cybertour. Son secteur d'intervention sera le businessprocess outsourcing (BPO) pour le marché francophone. Outre l'Inde elle opère aux Philippines, aux Etats-Unis et au Canada et emploie 10 000 personnes. Une délégation de hauts responsables de cette société est attendue au début de l'année pour finaliser les modalités concernant leur projet d'installation.

Elle fait partie des quatre sociétés indiennes qu'une délégation de BPML, dirigée par Chand Bhadain, le président exécutif, avait rencontrées en Inde à la fin de novembre. Cette visite de la délégation de BPML était un suivi de celle du Premier ministre, Navin Ramgoolam, en Inde précédemment.

Les quatre sociétés ont exprimé leur souhait de venir s'installer à Maurice dans les six prochains mois. Elles opèrent dans les secteurs de BPO, le développement de logiciels, les centres d'appels et la prépresse.

Ces quatre sociétés comprennent Mphasis, qui se concentre sur l'expansion de ses opérations en Inde et sur son implantation en Europe, Chine et Maurice. Mphasis opère dans le secteur du BPO. Elle compte étendre ses activités aussi dans celui du KPO (knowledge process outsourcing), notamment les activités d'externalisation ayant trait au développement des logiciels.

Des discussions sont aussi en cours entre BPML et un client sud-africain intéressé à opérer un centre de ressources (Development and Data centre).

Le Rose-Belle Business Park accueillera lui aussi bientôt son premier client. Il s'agit d'une société française connue mondialement pour ses équipements électroniques et électromécaniques. Cette société construira son propre bâtiment pour ses opérations. Son implantation à Rose-Belle a été rendue possible grâce à une collaboration entre le Board of Investment et BPML.

La première tour est occupée à 95 % avec une trentaine de sociétés, étrangères et mauriciennes, employant environ 2 000 personnes. Certaines d'entre elles projettent d'étendre leurs activités et sont à la recherche d'espace pour atteindre leurs objectifs de production.

L'Express