COTE D'IVOIRE, AUTO-EMPLOI : DES JEUNES DIPLÔMÉS S'INVESTISSENT DANS LES NTIC

Actualités informatiques

Ils sont 50. Face à la crise de l'emploi, ils ont monté leur propre affaire. Mme Aka Anghui et le Conseil municipal ont apporté un soutien aux sinistrés.

Monter une entreprise de télécommunication et en être les actionnaires. Voici le pari que sont en passe de réaliser 50 jeunes Ivoiriens, diplômés dans le domaine des NTIC. Leur niveau minimum d'études est le Brevet de technicien supérieur (BTS) option Communication, Télécommunication, NTIC, Multimédia, Web master, infographie, Comptabilité, Gestion commerciale Le plus jeune d'entre eux a 18 ans et le plus âgé 29. Leur objectif, révolutionner le secteur des NTIC en Côte d'Ivoire. La plupart de ces jeunes diplômés des grandes écoles et universités ont été recrutés par un des leurs, Danin Magloire. Lui, est ingénieur en télécommunication, option radio-électricité, session juillet 2005, à l'ISTC. Il est consultant dans des entreprises de la place, après des stages de perfectionnement à l'ASECNA, la RTI Vacataire dans de grandes écoles professionnelles, il a profité de son statut d'enseignant pour récupérer " les étudiants les plus talentueux qui malheureusement ne trouvaient touj ours pas de stage après la phase théorique du BTS ", confesse-t-il, pour mettre en place son entreprise.

Cette structure dénommée "Psalm Corporation" existe depuis 3 ans. Une fois recrutés, ces étudiants reçoivent une formation pratique, sur la base de la formation reçue. A cet effet, deux laboratoires sont à leur disposition, avec des ordinateurs interconnectés. L'un est sur le Campus universitaire de Cocody et l'autre à la cité des Arts à Cocody.

Commencée il y a 3 ans dans une chambre en cité universitaire à Cocody, l'aventure de "Psalm Corporation" s'y poursuit. Le manque de financement en est la cause fondamentale. C'est même la raison pour laquelle, après la formation pratique, cette structure est obligée de prêter ses personnes ressources à des entreprises de la place. Ces prestations de service lui permettent de tenir le coup.

Aujourd'hui 20 sur les 50 éléments qui composent cette structure, sont en contrat dans des entreprises, leurs compétences ayant été testées après plusieurs interventions. En fait, pour ces jeunes, la performance est une rigueur. Pour être toujours à la pointe des nouvelles technologies, explique M. Danin Magloire, " j'ai souscrit au Réseau & développement (R & D), de France Telecom à titre personnel. En plus, nous avons créé une cellule de communication de 6 personnes qui se relaient continuellement sur des sites pour capter les dernières inventions en matière de logiciels de système de transmission. Et toutes ces informations sont mises à la disposition des autres éléments du groupe pour application. Ceux qui sont aussi sous contrat en entreprise partagent avec les autres les expériences acquises sur le terrain. Mais leur souhait, révèle M. Danin, c'est de bénéficier eux aussi des fonds prévus pour l'appui à l'auto-emploi des jeunes pour s'offrir un cadre de travail adéquat, et aider encore plus de jeunes diplômés.

Fraternité Matin