CISCO SYSTEMS INSTALLERA LE RÉSEAU INTRANET GOUVERNEMENTAL À HAUTE VITESSE EN ALGERIE

Actualités informatiques

C'est à la société internationale Cisco Systems Inc., un des leaders mondiaux dans les solutions réseaux pour l'Internet, que va revenir le projet d'installation du réseau Intranet gouvernemental à haute vitesse, interconnectant les différentes institutions de l'Etat pour l'échange électronique sécurisé de données et de documents.

Un chantier dont le coût de réalisation n'a pas été révélé par M.Yasser El Kaby, Général Manager Afrique du Nord et Moyen-Orient chez Cisco System, qui a animé, hier à l'hôtel Sheraton club, une conférence de presse en marge du séminaire Cisco Expo 2006 . Quant à la durée d'exécution de ce réseau, M. El Kaby indiquera : «Elle durera tout au plus quatre ans.»

Il est à souligner que ce réseau va offrir également un portail gouvernemental ainsi que des portails ministériels à l'usage des citoyens et des entreprises, ce qui en sorte, va permettre de mettre en application la e- gouvernance. Par ailleurs, pour les besoins du suivi du projet et d'autres à venir, il a été décidé l'ouverture du Bureau Cisco System (Algérie) domicilié au Business Center de l'hôtel Hilton d'Alger, a annoncé le Général Manager.

Le conférencier rappellera que le bureau d'Alger est la troisième représentation hors frontière créée par la maison mère puisque l'Afrique du Sud a été le premier a accueillir une agence Cisco System, suivie de l'Egypte. A la question d'un confrère sur le pourquoi du choix porté sur Alger pour abriter l'Exposition 2006, M. El Kaby répondra : «Les dirigeants de Cisco System sont convaincus que le marché algérien des technologies des communications est très porteur.

Votre pays recèle beaucoup de potentialités dans ce segment d'activités où il existe des compétences humaines qui pourraient mener vers la mise en application à grande échelle des TIC dans beaucoup de domaines.» Intervenant, pour sa part, lors de la conférence de presse, M. Hesham El Metaing, responsable du bureau Cisco à Alger, a tenu à faire savoir que son entreprise fournit dans des logiciels, une large gamme d'offres de services à ses clients . Et de souligner au passage :

«Cisco mise sur trois marchés importants : celui des technologies de routage et de commutation, celui des fournisseurs de services et celui des technologies avancées.»

Au sujet du programme du séminaire, on retiendra l'exposé donné sur le programme Cisco Networking Academy Program. Selon l'orateur, ce dernier est dédié aux étudiants, car mettant à leur disposition les ressources et le savoir nécessaires dont ils ont besoin pour créer, construire et développer les réseaux informatiques.

Selon l'orateur, le programme est à sa sixième année d'application et compte plus de 10 000 académies à travers plus de 152 pays dont l'Algérie fait partie, puisqu'une convention existe entre Cisco et l'Ecole nationale des postes et des télécommunications d'Alger (ENTP), au terme de laquelle sont créées une académie régionale et neuf académies locales assurant des formations de certification sous le label de Cisco.

Soulignons enfin qu'avant le début des travaux du séminaire Cisco - Expo 2006, M. Boudjemaa Haïchour, ministre de la Poste et des Technologies de l'information et des communications, a prononcé un discours mettant en relief l'évolution de la sociét é algérienne de l'information. «En cinq ans, notre pays a pulvérisé tous les records des indicateurs en matière d'utilisation des technologies de l'information et de la communication», a rappelé le ministre à l'assistance.

Le responsable s'est aussi appuyé, dans son argumentaire, sur le niveau atteint dans l'application des TIC sur le grand projet du cyber-parc de Sidi Abdellah «qui s'inscrit dans la politique nationale visant à accélérer la transition de l'Algérie vers une économie de l'information», a expliqué le ministre. Ce dernier a enfin indiqué au sujet du cyber-parc qu'il s'étend sur une superficie de 93 ha qu'il est en cours de réalisation et qu'il a déjà consommé 11 milliards de DA.

La Tribune