BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE : LE GOUVERNEMENT CONGOLAIS VISE UNE OUVERTURE AU PUBLIC FRANÇAIS «COURANT 2006»

Actualités informatiques

Le gouvernement ambitionne d'ouvrir au grand public français un premier service de bibliothèque numérique «courant 2006», a annoncé mercredi le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres lors du conseil des ministres. Après la publication d'un livre blanc et d'un rapport de synthèse sur le sujet, le projet de Bibliothèque numérique européenne entre dans sa phase opérationnelle, a-t-il dit, selon le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.

Côté français, le gouvernement se fixe ainsi pour objectif pour 2006 la conversion de 70 à 80% de la bibliothèque numérique «Gallica» (le site web des collections numérisées de la Bnf, qui compte 80.000 livres, Ndlr) en mode texte et la mise à l'étude de procédés industriels de numérisation de masse permettant de produire entre 300.000 et 400.000 documents numériques en trois ans.

Outre la mise en place d'une structure public-privé associant, notamment, les éditeurs, le plan de M. Donnedieu de Vabres prévoit le développement d'une plate-forme de diffusion des contenus sous droits et libres de droits (...) en vue de l'ouverture d'un service au grand public courant 2006. «A condition de se coordonner et de rester unis, les Européens auront les meilleurs atouts dans la course actuelle à la mise en ligne de contenus de qualité», a assuré le ministre.

Alors que la future Bibliothèque numérique européenne (Bnue) prend forme, le moteur de recherche américain Google a déjà commencé la numérisation de livres détenus par certains des plus importants fonds américains. Mais la découverte d'extraits de livres reproduits sans autorisation sur Internet par Google a provoqué l'émoi de l'édition, qui brandit la menace d'une action en justice.

Le Potentiel