DOUALA1.COM LANCE UNE OFFRE INTERNET HAUT-DEBIT SANS FIL T-CDMA AU CAMEROUN

L'éditorial du mois

La société camerounaise de fourniture d’accès internet, Douala1.com vient de lancer un service internet haut-débit sans fil utilisant la technologie TD-CDMA. Ce service dénommé KIKAO va sans aucun doute bousculer le marché local. Il s’agit surement du premier service sans fil utilisant cette technologie en Afrique à l’extérieur de l’Afrique du Sud. Douala1.com compte avoir 5,000 abonnés et couvrir les 5 principales villes du Cameroun d’ici la fin de 2006.

La technologie utilisée a été développée par IPWireless, une société britannique qui tout en étant propriétaire de la technologie fait partie de l’alliance TDD qui travaille à la standardisation de la technologie 3G UMTS TD-CDMA, une technologie similaire à celle utilisée pour les GSM. Le système se prévaut d’être très efficace en matière d’utilisation de fréquences et est particulièrement adapté à des zones urbaines où l’usage des fréquences est élevé et souvent incontrôlé. La technique emploie une couverture cellulaire comparable à celle des GSM et suppose une planification et un déploiement précis ce qui n’est pas habituellement le cas pour le déploiement de technologies sans fil non-GSM en Afrique ou dans le reste du monde.

Selon John Earley, le directeur technique de Douala1.com « l’infrastructure que nous sommes entrain de développer est toujours dans son enfance et nous n’avons pas encore toutes les versions définitives qui nous permettrons d’offrir une large gamme de services et une performance améliorée mais avec cette première version d’équipement et de logiciel l’expérience de l’utilisateur est incroyable. La fourniture traditionnelle d’accès internet suppose un grand pilône, plusieurs types d’équipement et une batterie de secours en cas de coupure d’électricité. Cela prend du temps en terme d’installation et demande plus de resources mais le plus important facteur c’est l’absence de mobilité. »

Le service est commercialisé sous le nom KIKAO ce qui veut dire ‘attitude’ en swahili. Il comprend un modem de la taille d’un paquet de cigarettes et a une batterie incorporée. L’avantage pour le consommateur c’est que cela prend seulement 5 minutes pour l’installer et être en ligne. Lorsque les camerounais utilisent pour la première fois le ‘boitier’ il leur est difficile de croire que le service peut être fourni par l’intermédiaire d’une boite aussi petite.

‘La rapidité d’installation est un plus pour certains clients’ remarque Earley.’Nous avons l’avantage d’une installation rapide. Comme la plupart des services traditionnels (et en fait notre autre service basé sur une technologie sans fil) nécessite entre 2-10 jours pour l’installation, avec ce nouveau service nous pouvons capturer des clients pressés et les connecter en 10 minutes. A présent nous offrons en plus l’installion du modem. Ce n’est pas strictement nécessaire mais cela nous permet de collecter des informations sur l’expérience du client durant l’installation pour peaufiner notre documentation clientèle’.

Dès que l’installation est complétée, l’utilisateur peut surfer, récuperer et envoyer ces mails tout comme un autre service. Entre temps Douala1.com reste attentif aux besoins de sa clientèlen. Earley explique que ‘ c’est un peu comme lorsque les GSM sont arrivés la première fois en ville. Tout le monde était très enthousiaste à propos du nouveau service mais c’est seulement quelques jours plus tard que les utilisateurs ont commencé à se plaindre qu’ils ne pouvaient pas utiliser leur téléphone dans certaines zones. En fait nous avons le même problème avec notre service KIKAO dans la mesure ou il est totalement mobile. Nous ne sommes pas capable de construire assez vite des sites pour suffir à la couverture et à la demande de la clientèle. Cela ne veut pas dire que nos clients sont insatisfaits mais nous devons gérer les attentes durant la phase initiale de déploiement. »

Avec le nombre de clients capable de payer pour une mobilité totale est minime, le prix du service doit être comparable à celui d’un service fixe d’accès à d’internet. Les prix sont structurés en fonction des différentes offres disponsibles pour les PME et la clientèle privée. A présent le modem est vendu au client mais dans le futur il sera possible de le donner gratuitement dans le cadre d’une offre d’abonnement mensuel.

Comme c’est une technologie GSM, Douala1.com déploye des stations selon un schéma cellulaire pour assurer une couverture en profondeur et en largeur correcte. A l’instar de méthodes plus traditionnelles de fourniture d’accès internet sans fil, le signal a besoin de pénêtrer à l’intérieur des batiments pour permettre au client un accès n’importe où dans le bureau ou la maison. A ce stade le service est concentré dans des zones résidentielles de haut standing et des PMEs.

En termes de couverture cela représente huit sites (3 étant opérationnels depuis janvier 2006) à Douala, chaque cellule étant distance de 4km de l’une de l’autre. Il y a de larges zones géographiques à Douala et dans d’autres villes avec un potentiel réduit en termes de nombre d’utilisateurs. Par conséquent dans ces zones la couverture sera minimale et l’utilisateur devra bouger son modem pour trouver un signal. Pour Yaoundé qui est une ville plus compacte que Douala, six sites sont prévus dont deux sont déjà opérationnels. La location idéale pour une station de base est un immeuble de 30 à 40 mètres de haut. Cela permet à la fois la couverture d’une zone plus large et une bonne pénétration du signal par les fenêtres des habitations. Le service sera déployé dans les 5 plus grandes villes du Cameroun d’ici 18 mois après une présence initiale dans toutes ces villes avant la fin de 2006.

Quel est l’impact de cette offre sur le marché local ? Selon Emmanuel Kijem de Douala1.com « l’impact jusqu’à présent est déjà surprenant et nous n’avons pas encore vraiment commencer à ‘marketer’ le service. Nous sommes anxieux de devenir les victimes de notre propre succès par conséquent nous avons réduit notre plan de communication « aux bouches à oreilles » jusqu’à ce que nous ayons une couverture suffisante pour satisfaire la demande. » Le marché potentiel est estimé à 200,000 utilisateurs dont 75% sont situés à Douala et Yaoundé. Selon Emmanuel Kijem « il y a une énorme demande locale qui n’est satisfaite par aucun fournisseur ou technologie ». Douala1.com escompte 5,000 utilisateurs d’ici la fin de 2006 ayant déjà vendu plus de 500 modems et enrégistrant plus de 200 abonnés connectés à n’importe quel moment.

Les avantages de ce type de technologie par rapport au dial-up sont considérables. Selon John Earley «un point majeur avec ce service c’est qu’il est basé sur la demande. Beaucoup d’utilisateurs exigent une connexion permanente mais le modem fonctionne comme un ancien modem et la connexion est établie quand l’utilisateur a besoin d’accéder l’internet. Le temps de connexion est infime par conséquent l’utilisateur jouit de la même expérience que quelqu’un qui est connecté en permanence. Cela nous permet aussi d’offrir un service « pay as you go » en facturant l’utilisateur pour la durée de la session ce qui est pratiquement impossible de faire avec toute autre technologie disponible à présent .»

Cette fonctionnalité présage une tendance majeure avec l’introduction d’un service utilisant des cartes pré-payées. « Nous sommes entrain de mettre à jour notre plateforme de facturation et projetons d’introduire ce service dans le troisième trimestre de cette année. Cela marquera une évolution majeure dans la façon où l’accès à l’internet est vendu au Cameroun tout en offrant l’accès au haut-débit à une plus grande part de la population. Beaucoup de gens sont préparés à faire un investissement initial de la même façon qu’ils ont acheté un téléphone portable mais ils ne peuvent pas se permettre ou justifier un abonnement mensuel. Une carte pré-payésdevient un service « pay as you go » permettant aux utilisateurs le service qui leur convient quand cela leur convient .»

Dans l’avenir il sera aussi possible d’offrir des services tels que de la téléphonie portable, le téléchargement de vidéos et de l’information en continu. Il est déjà possible de délivrer du 3G vers du WI-FI mais pour cela il faut un routeur externe WI-FI. Dans le futur cette fonctionnalité sera possible avec un seul boitier pour assurer une mobilité totale – en d’autres termes il sera possible de se connecter lorsqu’on est entrain de se déplacer.