LES DETAILS DE L’ACCORD INTEL ET MEN AU MAROC

Actualités informatiques

Intel a signé aujourd’hui une convention cadre avec le Ministère de l’Education Nationale et l’ANRT pour assurer la formation des enseignants marocains sur l’usage des TIC. Menara publie, en exclusivité, les détails de ce programme dont la première année prévoit la formation de 6.000 enseignants.

Le projet «Génie» destiné à démocratiser et à généraliser l’accès aux TIC dans le système éducatif est bien sur les rails. Après le lancement récemment de la première phase l’appel d’offres relatif à l’équipement de 3.000 établissements, le Ministère de l’Education Nationale (MEN) vient de signer avec Intel, aujourd’hui, 16 mars, un accord pour soutenir le volet formation du programme «Génie».

Cette convention s’inscrit dans le cadre du programme mondial du constructeur américain « Intel Teach To The Future ». « Nous allons mettre à la disposition du MEN des experts qualifiés pour la formation d’un noyau de formateurs, du contenu et des supports de formation appropriés. Notre objectif pour la première année est de former 6.000 enseignants», précise Karim Fahmy, directeur général, Intel Egypte et Afrique du Nord.

Le MEN mettra, pour sa part, à la disposition d’Intel douze centres équipés qui serviront à la formation dans un premier temps de 80 Master training (formation des formateurs). Trois filières scientifiques seront privilégiés dans la phase pilote du programme : les mathématiques, les sciences et l’anglais.

Le démarrage effectif du programme « Intel Teach to the future » est prévu pour le mois de mai prochain. Autrement dit, directement après l’adjudication des trois lots de l’appel d’offres d’équipement informatique et le déploiement des ordinateurs dans les 12 centres des académies régionales.

«Au préalable, nous allons travailler, en coordination étroite avec le MEN, sur une localisation de nos programmes pour les rendre compatibles et plus proches du contenu du système éducation marocain », indique Yasser Abdel Wahab, responsable du programme Education Intel Egypte et Afrique du Nord.

S’agissant du suivi de l’accord signé avec Intel, il sera assuré par l’ANRT en tant qu’organisme d’exécution. L’INPT, sous tutelle de l’autorité de régulation, prendra également part à la mise en œuvre de ce mémorandum.

En effet, l’Institut national des Postes et des Télécoms doit établir, pour le compte d’Intel, l’évaluation de l’impact des différentes formations dont bénéficieront les milliers d’enseignants du MEN.

Pour le bon déroulement du projet, Intel Maroc a affecté une ressource dédiée, en l’occurrence, Hicham El Achgar, pour assurer la lourde tâche d’implémentation et d’exécution de ce programme qui s’étend sur une période de trois ans.

« Notre ambition à terme est de faire du Maroc un point focal qui servira à étendre notre programme aux pays de l’Afrique du Nord et francophone », conclut M. Fahmy.

A rappeler qu’Intel a déjà signé des accords similaires de son programme avec l’Egypte, l’Arabie Saoudite et la Jordanie.

(SOURCE : Menara)