16 millions de dinars pour parfaire l'informatisation des ministères tunisiens

Actualités informatiques

Le processus d'informatisation de l'adminsitration tunisienne semble devoir s'accélérer en 2010, avec la généralisation de l'informatisation des divers ministères et administrations publiques. Le budget de l'Etat réservé à cette fin pour l'année qui démarre, atteint en effet les 16 millions de dinars, dont près de la moitié serviront rien qu'à la mise en place des systèmes informatiques proprement dits, au nombre desquels ceux des deux Chambres parlementaires.

Le Premier ministère réserve ainsi 54.000 dinars pour une étude portant sur l'informatisation de ses services et celle du Tribunal administratif. Mais le plus gros chantier concerne le ministère de la Justice et des Droits de l'Homme. C'est ainsi qu'un million de dinars seront alloués à l'informatisation des juridictions et des services pénitenciers. De son côté, le ministère de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire prévoit deux plans directeurs informatiques, pour une valeur de 742.000 dinars. Le ministère de l'Agriculture et des Ressources hydrauliques envisage de mettre en place un réseau informatique national de recherches et d'enseignement agricole et un autre pour le suivi des ressources hydrauliques. Ces deux réseaux correspondent à un investissement de 705.000 dinars.

Pour sa part, le ministère du Développement et de la Coopération internationale suivra un plan directeur, correspondant à un investissement global de 435.000 dinars. Ce plan directeur concerne l'administration et la restructuration du réseau informatique de l'Institut national de la statistique. Le ministère de l'Environnement et du Développement durable alloue, pour sa part, 342.000 dinars à cet effet. Ils serviront à assurer l'informatisation du ministère et la mise à niveau de l'informatique de l'Agence nationale de protection de l'environnement. De son côté, le ministère des Affaires étrangères réservera 340.000 dinars, pour l'informatisation de son administration centrale et des représentations diplomatiques. Enfin, le ministère de l'Industrie et de la Technologie allouera 300.000 dinars aux études des plans directeurs informatiques de son administration et de l'Office national des mines, et à la réalisation de ceux du Laboratoire central d'analyses et d'essais et de l'Agence nationale de maîtrise de l'énergie.

Une enveloppe de 8,2 millions de dinars est également consacrée à l'acquisition d'équipements informatiques. Sachant que l'effort le plus important dans ce domaine est consenti par le ministère de l'Intérieur et du Développement local (2,6 millions de dinars), suivi de ceux du Transport (plus d'un 1 MD), de l'Industrie et de la Technologie (882.000 dinars), du Commerce et de l'Artisanat (473.000 dinars), du Développement et de la Coopération internationale (405.000 dinars), de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine (575.000 dinars).

La Presse