Burkina Faso: Exonération des droits de douanes et des taxes sur tous les téléphones portables

Actualités Télécom

La IIIe édiiton de la foire de cellulaires a ouvert ses portes samedi 6 février 2010, à la place de la Nation de Ouagadougou. Cette exposition-vente qui offre l'occasion aux citoyens d'avoir des téléphones portables à des prix abordables, s'étendra jusqu'au 14 février prochain.

C'est parti pour la IIIe édition de la foire de cellulaires. Une exposition commerciale de téléphones portables, toutes marques confondues, à moindre coût au profit des citoyens. La cérémonie d'ouverture, présidée par le représentant du ministre des Postes et des TIC, Alfred Sawadogo, a eu lieu samedi 6 février 2010 à Ouagadougou.

Le président des commerçants-vendeurs de cellulaires, El Hadj Oumarou Compaoré, a précisé que pour cette IIIe édition, Telmob les accompagne avec un prix d'abonnement réduit. "Les prix de nos portables varient. Les portables à une puce sont de 12 500 F CFA avec un abonnement Telmob, ceux à double SIM vont de 20 000 F CFA et au-delà" a-t-il ajouté.

En plus de cette précision, M. Compaoré a, par ailleurs, souligné quelques difficultés que vivent les vendeurs de cellulaires. Il a souhaité que les autorités du pays, notamment les ministres en charge de Travail, des Technologies de l'information et de la communication, puissent leur trouver un marché spécialement dédié à la vente de portables et leur permettre d'avoir accès aux crédits.

Le représentant du ministre des Postes et des TIC, Alfred Sawadogo, a salué cette initiative des vendeurs de téléphones portables. Selon lui, ces éditions répétitives leur permettront de renforcer leurs connaissances dans la vente et de bénéficier des opportunités comme une meilleure formation indispensable à leur secteur. Quant aux préoccupations soulevées par ces vendeurs, M. Sawadogo a dit que le téléphone portable constitue un véritable outil de développement et que des mesures sont en train d'être prises pour lever cette inquiétude.

"Dans la loi de finances 2010, il y a une disposition qui prévoit une exonération des droits de douanes et des taxes sur tous les téléphones portables qui seront importés cette année" , a-t-il indiqué. Un vendeur de cellulaires, Sada Ilboudo surnommé "Abass Telecom", a laissé entendre que cette exposition-vente leur ouvre beaucoup d'opportunités avec les clients.

"Aux éditions précédentes, nous avions eu de bons rendements et espérons que cette année sera meilleure car, nous comptons distribuer des cartes de visite et des gadgets à nos clients", a-t-il ajouté. La marraine de cette IIIe édition de la foire des cellulaires, Fatou Diendéré, qui a été représentée par Mme Awa Bikienga a félicité et encouragé les vendeurs et souhaité que l'événement se pérennise.

(Souce: Sidwaya)