Pour Microsoft, les Maghrébins sont barbus, fumeurs de narguilé ou voilés

Actualités informatiques

Pour développer leur pack d’émoticônes «arabesques», Microsoft a fait son marché dans la foire aux clichés. Les hommes ? Ils sont coiffés de a3guel, ces couvre-chefs du golfe arabe, et sont presque tous barbus. Les femmes ? Il n’y en a qu’une seule. Voilée.

«Télécharger maintenant !» nous invite une bannière sur la page d’accueil du site MSN Maghreb. Il ne s’agit nullement du dernier Internet Explorer en manque de succès au Maghreb en général et en Tunisie en particulier. C’est plutôt un pack exclusif et gratuit des nouvelles «émoticônes arabesques» de Windows Live Messenger, logiciel de Microsoft. Le plus populaire des logiciels de messagerie instantanée en Tunisie vise à séduire d’avantage ses utilisateurs.

Microsoft a créé toute une série d’ «émoticônes arabesques» pour faire de Windows Live Messenger un logiciel capable de maintenir son propre succès au Maghreb. Et c’est l’ensemble des utilisateurs arabes du bon vieux MSN qui sont ciblés puisque la même animation s’affiche également sur la page d’accueil du site MSN Arabia.

Les hommes ? Ils sont coiffés de a3guel, ces couvre-chefs typiques du golfe arabe, et sont presque tous barbus. On remarquera même un fumeur de narguilé. D’actualité, alors que la campagne anti-tabac bat son plein en Tunisie. Les femmes ? Il n’y en a qu’une seule. Voilée, évidemment. Les femmes arabes ne sortent pas, bien entendu, pas même sur le Net. Les créateurs des émoticônes de Windows Live Messenger dits «arabesques» ont puisé leur inspiration dans les idées reçues, les poncifs éculés. Pour développer ce pack d’émoticônes, ils ont visiblement fait leur marché dans la foire aux clichés.

Or, la proximité, premier objectif d’une telle démarche, est ainsi manquée. Les Tunisois, Algérois ou Casablancais sapés en jeans et baskets ou costards ne peuvent pas s’identifier à ces émoticônes. Difficile d’en faire usage même lors d’une rigolade en ligne.

C’est à se demander pourquoi Microsoft prétend se rapprocher des internautes maghrébins en créant une déclinaison du site MSN dédiée à cette région. Parce que même avec ce projet, la multinationale du logiciel a raté la coche !

Silvio Berlusconi refuse la démission d’un proche conseiller, visite surprise de François Fillon en Afghanistan ou Ludovic Giuly estime que le PSG joue de malchance, voici, à titre d’exemple, les articles qu’on trouve sur la page de MSN Maghreb. Aucune information sur les pays du Maghreb n’y figure. En quoi ces informations internationales devraient particulièrement intéresser les Maghrébins ? Posez la question à Microsoft !

Apparemment, l’actualité maghrébine ne rentre pas dans les intérêts des responsables du contenu de MSN Maghreb. Et ça ne date pas d’aujourd’hui. Webmanagercenter, magazine en ligne tunisien, a déjà fait le constat dans un article publié en mai 2008. L’article relevait qu’à cette époque, déjà, la une du portail était réservée à des articles sur «Marine Le Pen et les résultats du match Manchester United- FC Barcelone». Pas très maghrébin, vous en conviendrez. Deux ans plus tard, Microsoft ne semble pas près de rectifier le tir. Le géant américain a du mal à trouver la bonne démarche dans nos terres, O Combien arides, ces derniers temps, pour la bande à Bill Gates !

(Source : Tekiano)