Mauritanie: Moussa Ould Ebnou va se battre contre Google pour les droits de numérisation de son roman l'Amour Impossible

Actualités Internet

Dans une déclaration à l'ANI, le romancier Moussa Ould Ebnou a indiqué que le fait que Google ait numérisé son roman, l'Amour Impossible, et le diffuse sur Internet, sans l'avoir informé au préalable, est illégal, car un livre ne peut être mis en circulation sans l'accord préalable de son auteur, au titre de son droit moral, la numérisation constituant ainsi une violation du droit de reproduction, du droit d'auteur, une contrefaçon de marques et un parasitage.

Et Moussa Ould Ebnou, qui est par ailleurs Président de l'Association des Ecrivains Mauritaniens d'Expression Française, de préciser qu'il se battra pour obtenir des droits équitables, non pas pour son profit personnel, mais pour inciter à une prise de conscience de chacun contre les violations des droits d'auteur.

«D'abord je souhaite que Google admette son erreur et s'excuse, et ensuite nous pourrons parler des dédommagements», a indiqué Moussa Ould Ebnou, qui s'est opposé à l'argument de Google selon lequel sa librairie en ligne ne violait pas le droit d'auteur, car Google ne met en ligne que des résumés des livres plutôt que les textes intégraux.

«Cela ne peut pas justifier le fait qu'ils n'en ont pas informé les auteurs», a-t-il souligné. Moussa Ould Ebnou a également appelé plus d'écrivains arabes et africains à défendre leurs droits d'auteur.

L'on sait que pour sa défense, Google met en avant la mise à disposition gratuitement du patrimoine culturel mondial et explique qu'une majorité des ouvrages qu'il numérise est épuisée chez les éditeurs. Des livres qui ne sont plus disponibles aux Etats-Unis mais le sont toujours en Europe ne seront pas ajoutés au catalogue de Google Books, sauf demande express de l'auteur.

Or le roman de Moussa Ould Ebnou est encore disponible et présent sur le catalogue de son éditeur en France et il affirme n'avoir jamais exprimé de demande à Google.

De même qu'il n'a pas transféré ses droits d'auteur en ligne à son éditeur (L'Harmattan) dans son contrat et partant, admet l'auteur, il est impossible que Google ait obtenu l'autorisation pour son ouvrage simplement auprès de l'éditeur.

ANI