Madagascar: Le très haut débit débarque avec l’arrivée du câble sous-marin Eassy

Actualités Internet

Toliara était en fête pour accueillir le câble Eassy, hier. Le tout-Tana s'est déplacé dans la cité du Soleil pour l'inauguration.

Un évènement historique pour Toliara. La cité du Soleil a vécu une ambiance festive hier, lors de l'inauguration de la station terrestre de Toliara et l'arrivée du câble Eassy à Madagascar. Ce réseau optique sous-marin est un véritable « autoroute de la mer », avec une longueur de 10 294 km et reliant 35 pays. Il va permettre à la Grande île d'accéder à l'internet très haut débit.

Les jaune et vert, couleurs de Telma, flottent partout dans la ville. Et même les avions affrétés par Telma pour transporter ses invités, sont aux couleurs de l'opérateur.

« L'arrivée du câble Eassy va générer 10 000 emplois pour les jeunes Malgaches, d'ici peu », a déclaré Andry Nirina Rajoelina hier, lors de la cérémonie d'inauguration de l'arrivée du câble. Il était à la tête d'une forte délégation gouvernementale, avec le Premier ministre Camille Vital. Cette déclaration fait d'Eassy un acteur majeur dans le développement socio-économique de la Grande île, avec l'arrivée éventuelle de différentes sociétés de service informatique.

La station terrestre de Toliara est la jonction entre le câble optique sous-marin Eassy et le backbone national. Telma a investi 20 millions de dollars pour la mise en place de ces infrastructures aux normes internationales.

Du côté de l'opérateur Telma, Eassy va permettre aux utilisateurs de bénéficier d'un tarif très accessible et d'une connexion fiable.

« Nous allons offrir à nos clients les plus bas prix, avec la plus grande capacité », déclare pour sa part Patrick Pisal Hamida, directeur général de Telma. « Ce réseau international possède une capacité de douze fois plus que le câble Safe », continue-t-il son explication. Cette baisse serait effective une fois le réseau opérationnel, c'est-à-dire au mois de juillet. Le public ne devrait donc pas attendre un changement en termes de coût et de vitesse dans l'immédiat.

En plus, le raccordement de Eassy aux différents câbles optiques sous-marins comme Safe, Teams, Seacom, Sea Mea Wea 3, Sea Meas, Wea 4, EIG, Falcon, Imewe ou Wacs, offre de nombreuses possibilités de trajets, évitant tout problème d'interconnexion.

Les Malgaches peuvent donc se familiariser avec les différentes applications de l'internet très haut débit, comme la télé-médecine ou le diagnostic à distance qui vont débarquer dans les hôpitaux publics, la télévision haute définition, l'ebanking et bien d'autres encore. Des services que les Malgaches rêvaient depuis.

Une situation qui laisse tout le monde envieux. L'opérateur de télécommunication Telma a pu réunir dans une salle les personnalités politiques et économiques, ainsi que des membres de la Communauté internationale. À part les membres du gouvernement, Roland Ratsiraka, Jean Lahiniriko, Pierrot Rajaonarivelo et Liva Raharison étaient aussi parmi les invités de la société.

Des diplomates en poste dans la Grande île, comme Woflgang Moser, ambassadeur d'Allemagne, Duminasi Rasheleng, chargé d'affaires de l'Afrique du Sud, pays desservi par le câble, Jean Marc Chataîgner, ambassadeur de France, ou encore Gérard Lemaire, ambassadeur de Maurice, ont écouté attentivement le discours du président Andry Nirina Rajoelina que la communauté internationale vient de sanctionner.

L'on a pu remarquer aussi la présence de Tsiresy Randriamampionona, directeur général de Zain Madagascar, et de Damien de Lamberterie, directeur général de Blueline.

L’Express de Madagascar