Djezzy : Orascom Telecom formule des propositions au gouvernement algérien

Actualités économiques
Orascom Telecom Holding (OTH) va tenter de convaincre le gouvernement algérien de renoncer à son droit de préemption sur l’opérateur Djezzy en échange d’une compensation financière -dont le montant n’a pas été précisé-, a affirmé la chaîne de télévision Al-Arabiya. OTH proposerait au gouvernement de prendre une participation au sein de Djezzy aux côtés d’un opérateur arabe ou du sud-africain MTN qui a déjà manifesté son intérêt pour la filiale algérienne du groupe égyptien. Le droit de préemption donne au gouvernement algérien la possibilité de racheter au moins 51% des parts détenus par OTH. Mais l’Etat algérien souhaiterait s’emparer de la totalité des parts détenus par OTH, soit près de 97%. Les 3% du capital restant est détenu par le groupe privé Cevital. Selon Naguib Sawiris, MTN avait proposé 7,8 milliards de dollars pour s’emparer de Djezzy avec l’échec de la transaction en raison de l’opposition du gouvernement algérien. La valorisation de Djezzy sera le point crucial des négociations à venir entre le gouvernement et OTH.