Création d'une société algéro-allemande pour la production de systèmes électroniques

Actualités informatiques

Le savoir-faire du consortium de sociétés allemandes EADS/Deutschland, Rohde&Schwarz et Carl Zeiss bénéficiera, désormais, à l'Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) de Sidi Bel Abbès après la création d'une société algéro-allemande pour la production de systèmes électroniques.

Selon un communiqué du cabinet du Premier-ministre, cette société a été créée dans le cadre «d'un protocole d'accord portant partenariat industriel et commercial» entre, d'une part, le ministère de la Défense nationale et celui de l'Industrie, de la PME et de la promotion des investissements et, d'autre part, le consortium allemand. C'est la première fois depuis l'adoption de la LFC 2009 qu'un projet d'une telle envergure voit le jour. Le communiqué précise que la création de cette société s'est faite en application de la disposition 49-51%. Ce projet s'inscrit, selon la même source, «dans le cadre du développement de l'électronique professionnelle en Algérie».

Evoquant les répercussions du projet sur le monde de l'emploi, le communiqué précise que des postes de travail de haut niveau, versés dans les technologies avancées, seront créés sans toutefois donner d'autres précisions, notamment sur le coût du projet et la capacité de production de cette société. L'ENIE, qui a bénéficié d'un programme d'assainissement, est en phase de passer à une autre étape à travers ce projet de partenariat grâce auquel cette entreprise pourrait devenir une importante plate-forme régionale dans l'industrie électronique. L'Algérie pourrait même exporter les produits fabriqués dans les usines d'ENIE sur les marchés de pays voisins et européens.

Soulignons que les entreprises allemandes sont spécialisées en aéronautique et aviation spatiale pour EADS, en radiocommunication pour Rohde&Schwarz et en métrologie industrielle et optique médicale pour Carl Zeiss.Ce qui devait se faire avec le sud-coréen LG à travers la création d'une joint-venture se concrétisera finalement avec les Allemands, mais pour d'autres produits beaucoup plus sophistiqués que les téléviseurs.