Le projet africain "Ushahidi" élu Best of Blogs 2010

Actualités Internet

C'est le Pulitzer des blogs ! Le BOBs (Best of Blogs) décerné par un jury réuni par la Deutsche Welle, la radio publique allemande, récompense cette année le projet « Ushahidi », né au Kenya, et qui utilise les outils du Web et de la téléphonie mobile au service des droits de l'homme.

Ushahidi (qui signifie « témoignage » en swahili) est né lors des sanglantes émeutes qui ont suivi les élections kényanes de 2008, afin de faire circuler des informations sur les régions en crise, et ainsi de contrer les rumeurs qui peuvent générer d'autres incidents.

Depuis, c'est devenu un système d'informations basé sur des communications par SMS, générant des cartes interactives dans les situations de crise. Ushahidi a été utilisé pour contrôler les élections au Ghana, pour désamorcer les rumeurs dans l'Est du Congo, et même au-delà de l'Afrique lors du séisme en Haïti.

Rue89 avait animé l'an dernier un débat avec les représentants d'Ushahidi lors du Forum Netexplorateur : ils avaient expliqué comment leur système innovant, adapté à un continent où le mobile s'est développé plus vite que l'ordinateur, au service des droits de l'homme et du développement de sociétés civiles.

Parmi les autres sites récompensés par les internautes de la Deutsche Welle, figure, dans la catégorie francophone, le blog d'Agnès maillard « Le Monolecte », pour lequel le jury a salué un véritable « retour aux sources », avec la « chronique de la vie d'une Française toute en simplicité et en finesse ».

« Un blog qui prouve, à l'heure du Web “de conversation” et des technologies sophistiquées que la simple magie des mots agit toujours et qu'un blog demeure un espace personnel qui permet de tisser de nouveaux rapports virtuels mais néanmoins forts avec ses lecteurs. »

Enfin, dans la catégorie podcasts, le jury a récompensé un site de Louisiane, « Cajun French Language Tutorials », dans lequel un Américain natif de Louisiane propose des leçons de français cajun, une langue parlée encore par une minorité dans les anciennes colonies françaises du Sud des Etats-Unis. Le jury a voulu récompenser :
« Un Cajun qui prend la peine de transmettre les fondamentaux de sa langue aux Américains qui recherchent leurs racines, et à la francophonie en général ».
Pour la liste complète des lauréats, voir le site des BOBs à http://www.thebobs.com/index.php