L'Inde veut créer la tablette la moins chère du monde : est-ce que l’Afrique sera preneur aussi ?

Actualités informatiques

Le gouvernement indien a dévoilé le prototype d'une tablette 7 pouces dont le coût de fabrication ne dépasserait pas les 35 dollars. Il veut en équiper tous les élèves, des écoles primaires jusqu’aux universités.

L'Inde vient de fixer un nouveau seuil en affirmant pouvoir produire une tablette Internet dont l'ensemble des pièces ne dépasserait pas un budget de 35 dollars. Son ministre des Ressources humaines et du Développement, Kapil Sibal, a dévoilé un prototype qu'il a présenté comme « une réponse à l'ordinateur à 100 dollars » développé le MIT à travers le projet One Laptop Per Child.

La tablette indienne qui ne porte pas encore de nom tourne sous une base Linux, certains observateurs pensant qu'il pourrait s'agir d'une version d'Android. Elle dispose d'un écran 7 pouces, d'un traitement de texte, d'un navigateur Internet, supporte Flash, peut faire de la visioconférence et possède une connectique USB. Il sera même possible de l'alimenter avec l'énergie solaire. Rien à envier donc, en apparence, à des modèles de plusieurs centaines de dollars...

Le gouvernement indien veut en équiper les élèves des écoles primaires et secondaires ainsi que les étudiants du supérieur. Ces derniers devraient être les premiers à pouvoir bénéficier de la tablette à partir de l'année prochaine. « Ceci fait partie d'une initiative nationale pour faire progresser l'éducation » a expliqué Kapil Sibal en indiquant que le gouvernement pourrait subventionner l'acquisition de la tablette à 50%.

Cette mesure sera complétée par l'installation de l'Internet haut débit dans 22 000 établissements supérieurs. Le ministre indien a déclaré espérer que le coût de production de cette tablette puisse à terme être ramené à 20 voire 10 dollars.