Recrutement par internet: Une tendance en plein essor en Algérie

Actualités de la convergence

Parmi les nouvelles tendances qui se sont propagées d’une manière fulgurante en Algérie, il y a l’usage de la toile pour la recherche d’un poste d’emploi, et ce volet a été pris en considération, étant donné qu’il demeure l’un des domaines les plus prisés par les demandeurs d’emploi.

Face à la forte demande, plusieurs sites de recrutement ont été lancés dans l’optique de subvenir aux besoins des personnes intéressées, et avec le temps cette option a gagné du terrain et s’est avérée fructueuse. Et le constat suivant est là pour prouver l’efficacité des sites d’embauche.

Parmi les sites qui ont fait leurs preuves, l’on citera celui d’Emploitic.com, qui jusqu’à présent est considéré comme un leader du recrutement par internet en Algérie.

Ses chiffres dressés dans son bilan annuel mettent en exergue son dynamisme et la forte croissance de secteur de l’emploi. Selon la dernière étude réalisée sur l’utilisation du réseau internet, il a été démontré que les utilisateurs du réseau internet sont passés de 4 206 000 en 2008 à 4 500 000 utilisateurs en 2009, soit une évolution du taux de pénétration de 14% en 2008 à 15% en 2009. Ce qui a fait que le volet du recrutement a pris son envol.

Cette option qui a pris une importante ampleur n’a pas échappé aux nombreuses entreprises algériennes, qui ont quasiment opté pour le recrutement par internet, en ciblant les postulants selon leurs besoins.

Ce nouveau type d’intermédiation assure aux entreprises une plus grande efficacité et rapidité, mais aussi une importante réduction des coûts de recrutement grâce à la dématérialisation des supports et la réduction des intermédiaires.


En effet, les entreprises qui dominent le chapitre du recrutement sont localisées dans la région Centre, en raison de la forte présence des grandes multinationales et administrations qui ont une culture d’usage des nouvelles technologies dans leur processus de gestion. Statistiquement, 87% des annonces d’emploi s’accentuent sur le Centre contre 2% à l’Est, 9% à l’Ouest et enfin 2% au Sud.

En ce qui concerne les candidats sur internet, la majorité écrasante fait partie de la frange des diplômés, dont 62% ont un niveau supérieur à bac+4, et qui ont une certaine expérience. 70% sont en poste ou disposent d’une première expérience et sont à la recherche d’évolution et de mobilité professionnelle.

L’industrie, le commerce et la distribution et les télécommunications ont le plus recruté en 2009. Concernant les secteurs les plus présents sur internet, en matière de recrutement, ce sont les secteurs les plus dynamiques durant l’année dernière. On retrouvera dans les trois premières positions les secteurs de l’industrie, du commerce et distribution et les télécommunications. Ils sont suivis de près par les secteurs des services et tertiaires.

Puis suivent le secteur BTP & Construction qui a connu une très forte évolution entre 2008 et 2009 pour atteindre 10% des entreprises qui recrutent sur internet. Les entreprises de ce secteur recherchent sur internet plutôt du personnel d’encadrement, managers, ingénieurs, techniciens et administratifs.

En plus des différents secteurs, il y a aussi les PME- PMI qui ont une grande marge dans ce volet de recrutement, et ce, grâce aux différents programmes d’aide à la création d’entreprises. Un grand nombre de petites et moyennes entreprises ont été créées et ont contribué massivement à la création d’emplois.

L’autre aspect qui a aidé ces PME-PMI à se distinguer dans le domaine du recrutement électronique, c’est le fait que ces nouvelles entreprises sont constituées en majeure partie de jeunes managers, adeptes des nouvelles technologies, qui utilisent internet comme moyen de recrutement rapide et surtout très économique.

L’on notera aussi en 2009 l’ouverture de nombreuses entreprises publiques de renom à ce nouveau moyen qui leur permet de toucher une cible jeune et qualifiée et de gagner ainsi en efficacité dans leur processus de recrutement. Nous pouvons citer le cas de Seaal, Eilt (filiale du groupe Sonelgaz), Cosider, Algérie Ferries, groupe BCR, Inerga, Enicab…