Cameroun: MTN et Afriland lancent le transfert d'argent par téléphone

Actualités de la convergence

Grâce au Mobile Money, les abonnés de cet opérateur de téléphonie mobile pourront également effectuer divers payements.

Un mariage de raison entre la téléphonie mobile et la finance, qui a donné naissance à une solution innovante, laquelle offre la possibilité aux usagers d'effectuer des transferts d'argent à partir de leur téléphone portable, et bientôt de pouvoir effectuer toute sorte de payements de manière sécurisée et à toute heure. C'est ainsi que le directeur générale d'Afriland First Bank, Alamine Ousmane Mey, a décrit hier à Yaoundé au cours du lancement officiel du Mobile Money, le partenariat avec Mtn, entreprise de téléphonie mobile qui revendique 60% de parts de marché au Cameroun, et 4,5 millions d'abonnés depuis son installation dans le pays en février 2000.

Ce sont ces abonnés qui peuvent bénéficier depuis hier mardi, 31 août 2010, du Mobile Money, une solution innovante mise en place par le biais d'un partenariat entre le leader de la téléphonie mobile au Cameroun, et Afriland First Bank, le numéro 2 national en termes de volume des dépôts bancaires, qui revendique par ailleurs un total bilan de 450 milliards de Fcfa. «Dans un premier temps, le Mobile Money permettra aux abonnés Mtn de transférer de l'argent avec leur téléphone portable ou d'acheter du crédit de communication sans avoir à se déplacer. A terme, ce nouveau service donnera la possibilité de payer certaines factures de consommation à distance, et même d'effectuer des achats de biens et services avec son téléphone portable, auprès des partenaires agréés tels des supermarchés, les pharmacies, les restaurants, les librairies, les stations-services », a expliqué Philippe Vandebrouck, directeur général de Mtn Cameroon.

Pour avoir accès à ce service qui est officiellement lancé après une phase pilote de six mois qui a impliqué 1600 clients de Mtn Cameroon, les promoteurs de cette nouvelle solution technologique indiquent qu'il suffit de se rendre dans une agence Mtn ou dans un point Mobile Money où le client est invité à remplir une fiche d'enregistrement et diverses autres formalités telles que l'identification.

A partir de ce moment, le compte Mobile Money du client est gratuitement activé, et le nouvel usager peut alors effectuer pour l'instant, apprend-on, les opérations suivantes : «le transfert d'argent d'un compte Mobile Money vers un autre compte Mobile Money (Peer to Peer) à partir du téléphone portable, le transfert d'argent d'un compte Mobile Money à un non titulaire de compte (Peer to cash), et l'achat de crédit de communication par un titulaire de compte Mobile Money pour un usage personnel ou pour le transférer à d'autres abonnés du réseau Mtn (Airtime Purchase)».

Aussi bien à Afriland First Bank qu'à Mtn Cameroon, l'on affirme que ces différentes transactions sont sécurisées par des procédés tels que l'identification des clients, la mise en place de codes Pin, l'authentification des transactions, la garantie de l'intégrité des données et l'intégration à la plateforme technique d'un système anti-blanchiment d'argent. Bref, soutient-on à Mtn Cameroon, la plateforme qui sera utilisée au Cameroun pour le Mobile Money a déjà fait ses preuves dans des pays tels que l'Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire, le Ghana, l'Ouganda et le Rwanda, où le groupe Mtn a déjà implémenté le transfert d'argent par téléphone portable.

Présenté par le Dg d'Afriland First Bank comme «une alternative à la carte bancaire, à l'usage de la monnaie fiduciaire, à la fréquentation des guichets de banques», le Mobile Money qui intègre les personnes non titulaires de comptes bancaires se positionne de ce fait comme un instrument pouvant permettre de booster le taux de bancarisation au Cameroun, lequel culmine actuellement à 10% seulement.