Cameroun: Kye-Ossi, Ambam et Ebolowa désormais connectées à la fibre optique

Actualités Internet

Le gouverneur de la région du Sud, Jules Marcellin Ndjaga, a présidé en fin de semaine dernière la cérémonie officielle de mise en service de la fibre optique dans les villes de Kye-Ossi, d'Ambam et d'Ebolowa.

La cérémonie s'est déroulée en présence de David Nkoto Emane, directeur général de la Cameroon Télécommunications (Camtel) et d'une forte délégation interministérielle composée de représentants des ministères des Postes et télécommunications, des Travaux publics, des Domaines, de la Communication, de l'Agence de régulation des télécommunications (ART), de l'Agence de régulation des marchés publics (ARMP) et de la société Huawei, partenaire technique de la Camtel.

Selon le directeur général de Camtel, la région du Sud avec ses 450 km de fibre optique réalisés occupe provisoirement le 1er rang national. « Vous pouvez désormais téléphoner et envoyer des fax avec le réseau filaire depuis Ambam et Kyé-Ossi sans difficulté » a-t-il souligné. David Nkoto Emane a relevé l'importance que le gouvernement accorde à l'arrimage de la région du Sud aux Technologies de l'information et de la communication, d'autant plus qu'elle partage une frontière commune avec le Gabon et la Guinée-Equatoriale que la fibre optique va désenclaver.

La fibre optique qui présente de nombreux atouts est une vraie aubaine pour la région. Pour le gouverneur Jules Marcellin Ndjaga, l'arrimage de la région au haut débit 68 jours avant le comice agro-pastoral d'Ebolowa est un signe prémonitoire du logement par le gouvernement d'Ebolowa au « haut standing » en matière de technologie de l'information et de la communication.

Le patron de la Camtel a sollicité l'aide des autorités administratives de la région du Sud pour l'entretien du réseau et la lutte contre le vandalisme.

Cette mise en service fait partie du vaste projet du gouvernement qui consiste à poser 3200 kilomètres de fibre optique pour relier les 10 régions. Elle permet à la Cameroon télécommunications d'améliorer la qualité de ses services notamment l'Internet à haut débit et les réseaux de télécommunications.