Ile Maurice: La municipalité de Port-Louis lance l'opération «Je recycle les mobiles et les piles»

Actualités Télécom

L'esplanade de la municipalité de Port-Louis accueillera une collecte de déchets électroniques, une initiative de Mauritius Telecom Foundation pour diminuer l'impact des mobiles et des piles usagés sur l'environnement.

Après Curepipe, c'est au tour de la capitale de se joindre à une initiative de la Mauritius Telecom Foundation, du ministère de l'Environnement et du Développement durable et des Collectivités locales, lancée le 24 octobre dernier.

«Il est urgent de prendre de telles actions contre les effets nuisibles à l'environnement et notre devoir est d'encourager tout recyclage possible», a déclaré le Lord maire, Sheik Muktar Hossenbaccus.

Deux boîtes distinctes seront mises à la disposition du public sur l'esplanade de la municipalité de Port-Louis. Lors d'un point de presse, Sheik Muktar Hossenbaccus a souligné que la municipalité de Port-Louis a toujours répondu présente aux opérations pour la protection de l'environnement.

Sarat Lallah, Chief Executive Officer de Mauritius Telecom (MT), est, quant à lui, revenu sur ce projet national et salue la démarche de la municipalité pour sa contribution au recyclage des piles et mobiles usagés. D'ailleurs, il a annoncé que cette opération sera étendue dans les autres municipalités de l'île.

«Il faut maintenant avoir le réflexe de les jeter dans des conteneurs mis à la disposition du public dans les écoles, les commerces et les Orange Shops, au lieu de les déposer dans la poubelle.

Avec le risque qu'ils terminent, par la suite, leur course aux sites d'enfouissement où en décomposant, ils relâchent des liquides nocifs à l'environnement», a-t-il indiqué.

Toujours selon Sarat Lallah, l'autre étape importante de cette campagne de recyclage, est la sensibilisation. «Il faut éduquer le public pour qu'il puisse adopter ces petits gestes qui changent tout.

C'est pour cela que je lance un appel aux Port-louisiens et aussi à tous ceux qui travaillent dans la capitale à venir se débarrasser de leurs vieux portables et de leurs piles.»

Il faut souligner que les mobiles et les piles collectés par MT seront, par la suite, acheminés vers BEM Enterprises où ils seront traités et triés. Les plastiques et les métaux seront recyclés à Maurice alors que les circuits électroniques seront, eux, envoyés à l'Usine Citron en France, spécialiste dans ce domaine. Le Rotary Club supervisera, quant à lui, toute l'opération et facilitera les démarches.