En Bref - Actualités Telecom

Actualités Télécom

- Dans un rapport qu'elle vient de rendre public, l'Autorité de Régulation de la Mauritanie indique qu'elle a effectué du 21 septembre au 07 octobre 2010 une mission de contrôle de la qualité des services de la téléphonie mobile offerts par les opérateurs Mauritel SA, Mattel SA et Chinguitel SA dans 39 villes et localités. Et de préciser: «Au total, 10100 appels ont été effectués dans les conditions d'utilisation courante du téléphone mobile. Ainsi, l'Autorités de Régulations déclarera que «les résultats de cette enquête montrent que les opérateurs sont défaillants dans des proportions variables au niveau de plusieurs villes et localités par rapport à certains engagements en termes de qualité de service prescrits dans leurs cahiers des charges.Et de conclure: «En conséquence, l'Autorité de Régulation a mis en demeure les opérateurs de se conformer à leurs engagements en terme de qualité des services dans les villes et localités où ils sont défaillants et ce dans un délai d'un mois à compter du 26 octobre 2010».

- Le marché malgache des terminaux téléphoniques, suit la tendance mondiale. Les derniers cris des grandes marques de téléphones portables sont disponibles sur le marché local. Ainsi, l'on peut citer entre autres, le Iphone 4 de la firme Apple ; le GalaxyS de Samsung, les séries E de Nokia. Les prix de ces gadgets dépassent souvent l'imagination des amateurs de téléphones haut de gamme. En effet, le coût peut culminer à 2 millions d'ariary pour certaines marques. Mais d'après un revendeur de téléphones portables du Centre commercial Suprême Center de Béhoririka, ces produits, malgré leur prix exorbitants trouvent toujours des preneurs. L'interlocuteur de déclarer : «Dans notre magasin, les Nokia et les Samsung partent très vite, tandis que les terminaux BlackBerry sont en train de se vulgariser»

- La convention portant sur la 4e et dernière tranche de PACTE (Programme d’Accès aux Télécoms), et qui permettra de couvrir 1573 localités, vient d’être signée par Maroc Telecom et l’ANRT (agence de régulation). Cette tranche fait partie d’un programme englobant quelque 7,338 communes rurales parmi les plus difficiles d’accès, pour un investissement global estimé à 2,8 milliards de dirhams. Parmi elles, 5,765 auront été équipées par Maroc Telecom, entre 2008 et fin 2010.

- Orange Tunisie vient de lancer son programme de promotion de création d’applications mobiles tunisiennes avec des ateliers découverte organisés à Tunis, Bizerte, Sousse et Sfax. L’opérateur mettra à la disposition des jeunes développeurs, plusieurs conférenciers et experts tunisiens et étrangers spécialisés dans le domaine du développement d’applications iPhone et Androïd. Les ateliers découverte ont pour
objectif de familiariser les jeunes développeurs à la création, la publication, la gestion et l’évolution d'une application pour Smartphones.

- Au Burkina Faso,  l'Autorité de régulation des communications électroniques (ARCE) a rappelé durant une conférence de presse que la date du 15 décembre est la date buttoir pour l'opération d'identification des abonnés.

- L'opérateur de téléphonie mobile "Unitel" a élargi son serviçe de roaming des données à la République Démocratique du Congo et à la Suisse, ayant comme partenaires respectifs, les opérateurs Vodacom et Swisscom.

- Les Ivoiriens, plongés depuis la fin du vote de l’élection présidentielle de dimanche, dans une angoissante attente de la proclamation des résultats, sont de plus en plus gagnés par une frénésie des SMS, seul moyen pour connaitre les tendances provisoires des votes dans les différents bureaux des départements du pays, a constaté APA dans la capitale économique ivoirienne. Dans les différents QG des partis politiques, les militants sont scotchés à leurs téléphones portables, pour prendre les tendances des résultats communiquées par leurs représentants dans les différents bureaux de vote disséminés dans les différents départements du pays.

- La numérotation téléphonique en République du Congo est passé de sept à neuf chiffres depuis le 16 octobre 2010 a annoncé à Brazzaville la chargée de la communication et des relations publiques de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) Mme Agnès Nioko.