Maroc Telecom préserve son leadership en Afrique

Actualités économiques

Au cours des 9 premiers mois de l’exercice 2010, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 23,7 milliards de dirhams (environ 3 milliards de dollars), en hausse de 5,8% par rapport à 2009, grâce à la bonne tenue du marché domestique et à la poursuite de la croissance de ses filiales en Afrique.

Le nombre des abonnés du groupe a atteint 25,1 millions jusqu’au 30 septembre 2010, en hausse de 17,3%. Cette évolution s’explique par une croissance toujours soutenue du parc Mobile au Maroc (+9,8%), et surtout dans les filiales en Afrique où il s’établit à près de 6,3 millions de clients mobiles, en hausse de près de 58% par rapport à fin septembre 2009.

Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire a déclaré que "sur les neuf premiers mois de l’année 2010, le groupe Maroc Telecom continue de faire croître de manière significative ses revenus, tout en conservant des marges élevées. Dans un contexte de concurrence intense, le groupe Maroc Telecom préserve son leadership avec succès, grâce à la qualité de ses produits et services portée par ses investissements soutenus au Maroc et dans les filiales".

Durant les neuf premiers mois de l’année 2010, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s’est élevé à 13.988 millions de dirhams, en progression de 5,1% par rapport à 2009 (+4,2% sur une base comparable) grâce à la hausse des revenus et à la poursuite de l’optimisation des coûts au Maroc et dans les filiales.

Jusqu’au 30 septembre 2010, Maroc Telecom consolide dans ses comptes les groupes Mauritel, Onatel, Gabon Télécom et Sotelma. A compter du 30 juin 2010, Mobisud Belgique n’est plus consolidé dans les comptes du groupe Maroc Telecom.

En Mauritanie, l’ensemble des activités a généré un chiffre d’affaires net de 894 millions de dirhams, en progression de 6,9% (+8,2% sur une base comparable). Cette bonne performance est la résultante d’une politique promotionnelle intense et de la hausse du trafic international entrant et sortant. Le résultat opérationnel ressort à 284 millions de dirhams, en baisse de 4,7% (-3,5% sur une base comparable) par rapport à fin septembre 2009, dans un contexte de concurrence soutenue.

Au Burkina Faso, l’ensemble des activités a généré un chiffre d’affaires net de 1.368 millions de dirhams, en hausse de 9,0% (+9,6% sur une base comparable), dans un contexte fortement concurrentiel. Le résultat opérationnel quant à lui est de 360 millions de dirhams, en progression de 49% (+50% sur une base comparable) par rapport à fin septembre 2009.

Au Gabon, l’ensemble des activités a généré un chiffre d’affaires net de 787 millions de dirhams, en baisse de 9,0% (-8,5% sur une base comparable), en raison de l’intensification de la concurrence qui a entraîné des baisses de prix substantielles. Le résultat opérationnel du groupe Gabon Télécom a atteint 70 millions de dirhams en baisse de 19,2% (-18,7% sur une base comparable), conséquence directe de la baisse des revenus.

Au Mali, l’ensemble des activités au Mali a généré un chiffre d’affaires net de 1.126 millions de dirhams, en hausse de +24,8% sur une base comparable, et un résultat opérationnel de 144 millions de dirhams.

Maroc Telecom est le premier opérateur global de télécommunications au Maroc, leader sur l’ensemble de ses segments d’activités, Fixe, Mobile et Internet. Le groupe est coté simultanément à Casablanca et à Paris. Ses actionnaires de référence sont le groupe Vivendi (53%) et le Royaume du Maroc (30%).