L’Ile Maurice entre dans le Top 30 de Gartner pour l'externalisation des services informatiques

Actualités informatiques

Le cabinet international de consultants en informatique, Gartner Inc, a inclus Maurice sur une courte liste de 30 destinations à travers le monde où cela vaut la peine d'installer une plateforme d'externalisation de services informatiques.

Maurice fait partie d'un groupe de cinq nouveaux pays qui font leur entrée pour la première fois dans le club fermé des destinations sélectionnées par Gartner. C'est une publicité inespérée pour le hub informatique émergent que le pays souhaite promouvoir.

 Ce classement de Gartner est établi sur la base de dix critères : la langue, le soutien gouvernemental, le pool de main-d'oeuvre disponible, l'infrastructure, le système d'éducation, le coût d'opération, l'environnement politique et économique, la compatibilité culturelle, la maturité légale et globale, la propriété intellectuelle, la sécurité et la protection de ce qui est privé.

«Cette année, le top 30 des destinations choisies par Gartner sont exclusivement des pays émergents. Comme le changement est plus lent dans les pays développés, nous avons choisi cette année de nous pencher sur ces destinations qui sont en train de grandir, de s'épanouir et de se développer, tant sur le plan local qu'international», explique Ian Mariott, vice président de la recherche à Gartner.

Sept pays développés ont été éjectés de la liste de Gartner cette année : l'Australie, le Canada, l'Irlande, Israel, la Nouvelle-Zélande, Singapour et l'Espagne.

Dans la zone du Moyen Orient et de l'Afrique, où Maurice a été classée, les analystes de Gartner notent une faiblesse au niveau du pool de main-d'oeuvre qui est limité, soit en qualité soit en terme de quantité de professionnels appropriés recherchés. Aucun pays n'a réalisé un score de «good» au niveau de la main-d'oeuvre.

Gartner est un cabinet de recherche et de service-conseil en informatique. Il travaille pour des gouvernements ou des multinationales dans le domaine de la haute technologie informatique et de communication. Il travaille pour environ 60 000 clients à travers le monde. Il compte environ 4 300 collaborateurs, dont 1 200 analystes. Il est présent dans 80 pays à travers le monde.