Gabon Télécom définitivement privatisée

Actualités économiques

Le gouvernement gabonais et Maroc Télécom ont signé le 23 décembre à Libreville un avenant à la convention de cession d'actions du 9 février 2007, marquant ainsi la fin du processus de cession de 51% du capital de Gabon Télécom au groupe marocain. Maroc Telecom a versé le solde du prix à payer, soit 34,7 millions d'euros en sus des 26,3 millions déjà réglés, soit un prix total de 61 millions d'euros (environ 40 milliards de francs CFA).

Maroc Telecom a annoncé le 23 décembre avoir finalisé l'acquisition de 51% du groupe Gabon Télécom auprès de l'Etat gabonais, en réglant notamment le solde du prix de 61 millions d'euros, environ 40 milliards de francs CFA, convenu avec Libreville en 2007. L’opération a été entérinée par le ministre de l'Economie, Magloire Ngambia, et le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, et par le Président du directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune.

«En vertu de cet accord qui constate l'achèvement des opérations de closing, en particulier, la restructuration financière de l'entreprise, la réalisation de pré requis juridiques et d'un plan social pris en charge par l'Etat Gabonais ainsi que la compensation de différentes dettes et créances», Maroc Telecom a versé à l'Etat Gabonais le solde du prix, soit 34,7 millions d’euros, venant s'ajouter au paiement initial de 26,3 millions d’euros.

L'opérateur historique du royaume chérifien, dont Vivendi détient 53% des parts, rappelle que l'accord qui constate la clôture de l'opération comprend la «restructuration financière de l'entreprise, la réalisation de pré-requis juridiques et d'un plan social pris en charge par l'Etat gabonais», et la compensation de créances.