Création au Gabon d’une Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences

Actualités Télécom

Le gouvernement gabonais a adopté à Libreville, un projet de décret portant création d’une Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), a appris APA.

Etablissement public à caractère administratif rattachée à la présidence de la République, l’ANIF va se charger de l’installation et de la gestion des infrastructures et ressources nationales partagées dans les domaines des télécommunications, de l’audiovisuel et de l’informatique.

L’agence va également valider tous les projets de l’économie numérique, afin de garantir la cohérence globale des systèmes mis en place, selon un communiqué officiel publié à Libreville, pour annoncer la création de la nouvelle entité, placée sous la tutelle technique du ministre chargé de l’économie numérique.

La mise en place de l’ANIF consacre la disparition de l’Agence Nationale de l’Informatique et de l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication, indique le communiqué du conseil des ministres.

Les actifs, les biens meubles et immeubles son transférés à la nouvelle structure qui sera coiffée par un conseil d’administration et une direction générale.