Gabon : Résultats mitigés en 2010 pour Gabon Télécom

Actualités économiques

Gabon Télécom a annoncé pour, l’exercice 2010 un résultat financier en chute de 14,4% par rapport à 2009, soit un repli de 61,1 milliards de francs CFA. Des chiffres consécutifs à la forte concurrence dans la téléphonie mobile notamment. 

Au terme de l’exercice 2010, Gabon Télécom a annoncé un résultat financier en baisse de 14,4% sur l’ensemble des activités de téléphonie mobile, fixe et internet, soit une chute de 61,1 milliards de francs CFA par rapport à 2009. Selon le groupe Maroc Télécom, contre performance est due à un contexte fortement concurrentiel, marqué notamment par une percée de l’opérateur de téléphonie mobile Bharti Airtel qui a fortement revu à la baisse les tarifs des télécommunications au Gabon.
En effet, dans le secteur de la téléphonie mobile, Gabon Télécom, à travers sa filiale Libertis, est fortement concurrencée par Bharti Airtel (leader avec environ un million d’abonnés), Moov et Azur. En revanche, les campagnes promotionnelles ont permis à Gabon Télécom de réaliser quelques bons résultats en 2010, notamment dans le segment de la téléphonie mobile où il a enregistré une croissance en termes d’abonnés.

A travers sa filiale Libertis, l’entreprise compte désormais 700.000 abonnés alors qu’elle ne dépassait pas les 500.000 auparavant. Dans le domaine du téléphone filaire, Gabon Télécom, bien que détenant encore le monopole, a accusé une baisse de 27% et stagne à près de 27.000 lignes.

Selon toujours le rapport de Maroc Télécom, le secteur de l’Internet a atteint 22.000 clients, en net progression de 9,6% par rapport à 2009. Actionnaire majoritaire de Gabon Télécom avec 51% des actions, Maroc Télécom est également présent en Mauritanie (Mauritel), au Burkina Faso (Onatel) et au Mali (Sotelma) où il détient aussi la majorité du capital.