Le mégaprojet de la liaison par fibre optique transsaharienne Alger-Zinder-Abuja en examen à Niamey

Actualités Internet

Des experts du comité de suivi et de mise en œuvre du projet de la liaison par fibre optique transsaharienne Alger-Zinder-Abuja, ont débuté mardi à Niamey un conclave de trois jours pour revisiter le plan d’action de ce programme et relire les clauses techniques de sa mise en route, a constaté APA, sur place.

Trois jours durant, les experts venus du Niger, de l’Algérie et du Nigéria examineront aussi l’état d’exécution des actions prévues, et le dossier d’appel d’offre et les mécanismes de financement du projet, a-t-on expliqué.

Le Niger, qui accueille cette réunion, s’engage dans à la réalisation de ce mégaprojet qui vise la conception, l’installation et la maintenance d’un système de câble de haute intensité pour relier Alger (Algérie), Zinder (Niger) et Abuja (Nigéria), a annoncé Aminata Takoubakoye Boureima, ministre nigérienne de la Communication.

« La réalisation d’une telle infrastructure technique permettra non seulement de renforcer l’interconnexion internationale du Niger, un pays enclavé, mais aussi le devenir en matière de trafic international », a-t-elle précisé.

Le Niger a déjà réalisé depuis 2008, une liaison fibre optique pour s’interconnecter au câble SAT 3 liée à la République du Bénin et une autre pour relier Niamey à la frontière du Burkina Faso.

Initié en 2003 par les chefs d’Etat des trois pays que sont l’Algérie, le Niger et le Nigéria, ce projet d’édification d’une infrastructure large-bande répond au souci du rôle de levier que les technologies de l’information et de la communication peuvent jouer dans le processus de développement et de l’intégration, souligne-t-on.