Congo-Kinshasa: Bientôt des permis de conduire biométriques

Actualités informatiques

Afin de mettre fin à des magouilles des chauffeurs de taxi, taxi bus et bus, et de matérialiser la politique de tolérance zéro dans le secteur routier, l'Imprimerie de Sécurité Informatique et Système (ISIS) en collaboration avec la Dgrad va bientôt mettre en circulation des permis de conduire biométriques à la disposition de conducteurs, pour éviter qu'ils ne les falsifient.

Le ministère des Transports et Voies de communication en a été largement informé. Spécialisé dans la commercialisation des imprimés de valeur, ISIS qui évolue en partenariat avec la DGRAD, apporte au pays son expertise en vue de la maximisation des recettes du Trésor. La République Démocratique du Congo est un pays en pleine reconstruction à tous les niveaux.

Ainsi chaque citoyen est appelé à apporter sa pierre à l'édifice pour voir notre pays évoluer normalement. En matière de sécurité routière également il y a lieu d'innover. A ce sujet, une délégation mixte ministère des Transports- DGRAD-ISIS avait séjourné à l'étranger pour mettre la dernière main sur le projet de commande des permis de conduire biométriques.

A l'ISIS, on a confirmé que la mission s'est déroulée dans les meilleures conditions et à la satisfaction de tous. Il convient de signaler que cette mission était conduite par le DGa Kaseraka Pili Pili de la DGRAD.

L'objectif recherché consiste à remplacer les actuels documents très peu fiables en vue de sécuriser les détenteurs, la police et de décourager les malfrats de tous bords qui ne jurent que par des coups bas ici, magouilles là-bas etc.

Comme on peut le voir, l'Imprimerie de Sécurité Informatique et Système vient, par ce geste, de s'impliquer dans les efforts pour la transparence initiés par les dirigeants du pays. Avec la prochaine mise en circulation desdits permis biométriques, l'Isis participe à la maximisation des recettes du Trésor public canalisées par la Dgrad.

Le souhait de la population est de voir les uns et les autres prendre les dispositions qui s'imposent pour que la livraison des permis au service Distributeur se fasse dans la clarté absolue, pour éviter que n'importe qui s'érige en vendeur en spéculant sur les prix, avec toutes les conséquences que cela comporte. Nos lecteurs seront informés le moment venu de la réception à Kinshasa de ces permis et du calendrier de mise en vente.