Deuxième session de Mobile Monday Algérie - Favoriser l'échange et le partage d'expériences

Actualités Télécom

La deuxième session de Mobile Monday Algérie a eu lieu lundi dernier en fin de journée au Cyberparc de Sidi-Abdallah, en partenariat avec la semaine du Web initiée par de jeunes Algériens.

Cette rencontre, sponsorisée par Djezzy et dédiée à la communauté algérienne des acteurs de la mobilité, a été marquée par un riche programme avec pas moins de sept communications animées par des responsables de différentes marques de la téléphonie mobile en Algérie, de même que des représentants de sites Internet grand public.Mobile Monday Algérie est la communauté virtuelle des développeurs d'application mobiles, professionnels et utilisateurs de la mobilité en Algérie.

Son objectif est de favoriser les échanges et le partage d'expérience via le site Internet mobilemonday.dz, mais aussi à travers des rencontres physiques (Mobile Monday Sessions), lors desquelles s'échangent idées, bonnes pratiques, connaissances et tendances.Selon Lyes Aït Matouk, responsable de Xcom et initiateur de cette rencontre, «cette deuxième session, grâce au soutien renouvelé de l'opérateur Djezzy, présentera des initiatives innovantes dans le domaine des applications mobiles».

Après un discours de bienvenue de la part du responsable de marketing de l'opérateur Orascom Telecom Algérie, Laurent Bouty, place à la présentation de nombreux exposés traitant de l'évolution du marché algérien des applications mobiles en présentant les dernières nouveautés en la matière.«L'apport du mobile dans la société de l'information» est le thème présenté par M. Younès Grar, directeur général de l'entreprise AnimApp évoluant dans le développement des applications du mobile. Il a lancé un appel à l'adresse des pouvoirs publics pour prendre les décisions qu'il faut. «Il faut être intelligent et rapide dans notre prise de décision et suivre les technologies qu'il faut, la 3G ou la 4G», a souligné M. Grar.
 
Ce dernier a déclaré qu'il y a une opportunité à saisir dans ce domaine et un défi à relever et, pourquoi pas, «faire un raccourci vers le M-Algérie (mobile-Algérie), dont les applications peuvent démarrer rapidement».Le mobile s'est imposé ces dernières années comme une technologie imparable qui peut fournir différents services comme le m-paiement et le m-banking, entre autres.Par ailleurs, un concours des meilleures applications mobiles algériennes et pour la remise des prix est fixé au 28 septembre prochain à l'occasion du salon Med-It. Le dernier délai d'inscription est le 31 juillet.