Afrique: L'UIT lance une campagne d'alphabétisation numérique pour les femmes

Actualités informatiques

L'Union internationale des télécommunications (UIT) a signé jeudi un partenariat avec l'organisation non gouvernementale Fondation telecentre.org, basée aux Philippines et spécialisée dans l'éducation numérique, pour offrir des formations aux nouvelles technologies de l'information (TIC) à un million de femmes non-qualifiées, au cours des 18 prochains mois.

Baptisée « Campagne d'alphabétisation numérique », l'initiative a pour objectif d'exploiter les réseaux de la Fondation qui compte 100.000 centres de télé-apprentissage à travers le monde, et de l'UIT, dans ses 192 Etats membres, pour dispenser des formations sur l'utilisation des TIC.

Organisée sur le modèle « formation de formateurs », la campagne offrira des cours dans près de 20.000 centres de télé-apprentissage de la planète d'ici à la fin 2012. A chaque fois, une cinquantaine de femmes seront formées, et pourront ainsi à leur tour transmettre leur savoir à près d'un million de femmes.

« Nous espérons que cette campagne conjointe avec la Fondation telecentre.org aura un impact énorme sur l'amélioration de la condition des femmes et leurs moyens de subsistance, où qu'elles vivent, et quelque soit leur situation», a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Hamadoun Touré, dans un communiqué annonçant le lancement de la campagne.

« Aujourd'hui, les nouvelles technologies sont largement reconnues comme étant un catalyseur essentiel pour le développement socio-économique, cette campagne permettra donc de renforcer les efforts mondiaux de l'UIT pour promouvoir la participation des femmes au secteur numérique et sera un élément clé dans la réalisation de l'un des Objectifs du millénaire pour le développement, celui sur l'égalité entre les sexes », a-t-il ajouté.

« L'offre de compétences numériques à plus d'un million de femmes contribuera à renverser le paradigme selon lequel, dans de nombreux pays, les nouvelles technologies de l'information bénéficient d'abord et avant tout aux hommes », a estimé de son côté le Directeur de la Fondation telecentre.org, Basheerhamad Schadrac.

« Une fois formée dans les centres de télé-apprentissage, ces femmes pourront tirer partie de la puissance de la technologie ; elles pourront aider leurs communautés à accéder à des informations spécifiques, à la connaissance, à de nouveaux débouchés professionnels ; elles pourront améliorer leurs compétences, et surtout, participer à l'ère moderne de la connaissance numérique, pas seulement comme consommatrice, mais aussi comme productrices actives de connaissances », a-t-il ajouté.

Pour appuyer cette campagne, l'UIT encourage donc les gouvernements nationaux, le secteur privé et d'autres organisations internationales à contribuer aux programmes d'alphabétisation numérique dans les langues locales ou à fournir les ressources dont les centres de télé-apprentissage nationaux pourraient avoir besoin.

En outre, l'UIT contribuera à un certain nombre de programmes développés par son Bureau de développement des télécommunications (BDT), notamment la mise en place d'une Académie d'enseignement à distance, qui prendrait la forme d'une plate-forme numérique mondiale. L'UIT a également développé une gamme de documents numériques d'alphabétisation destinés à être utilisés dans des centres communautaires par les femmes, les peuples autochtones ou les personnes handicapées, des individus vulnérables et sans accès aux technologies de l'information.