Gabon: L'ARTEL inspecte les pilones des différents opérateurs de la téléphonie mobile

Actualités Télécom

Sur instructions du président du Conseil de régulation de l'Agence de régulation des télécommunications (ARTEL) Lin Mombo, les responsables de cette structure, notamment le directeur général, Serges Essongué et le responsable technique, Patrick Kombény ont inspecté les pilonnes de relais des signaux des différents opérateurs de téléphonie mobile au Gabon.

Selon ces deux responsables, accompagnés des ingénieurs de l'Artel, qui se sont rendus sur les sites de nombreux quartiers de Libreville, notamment à Nzeng Ayong, Alibandeng, Centre-ville, Charbonnages Aéroport, Haut de Guégué, la concurrence qui date de 2009 au Gabon, a donné l'opportunité aux opérateurs de téléphonie mobile d'agir dans le désordre.

En effet, l'audit commandité dernièrement par le Président du Conseil de Régulation a démontré beaucoup de défaillances. Les opérateurs de téléphonie mobile ont implanté leurs pilonnes n'importes où et n'importe comment.

Sur le terrain de cette inspection, les responsables de l'Artel se sont rendus compte que beaucoup de pilonnes n'ont pas de balises, de nuit comme de jour.

Elles ne sont pas, pour la plupart, accessibles en cas d'incendie, tandis que les distances de sécurité (100 m à la ronde) entre elles et les structures fréquentées par la population ne sont pas respectées.

On a d'ailleurs constaté que certaines ont carrément été implantées dans la cour d'un établissement scolaire, tout comme d'autres sont installées sur le toit de certaines infrastructures hospitalières ou des habitations de la capitale Libreville, exposant de fait la population, autant aux dangers des rayonnements qu'à ceux des éventuels accidents.

Avec ce constat, les responsables de l'Artel ont souligné que depuis deux semaines, injonction a été faite aux opérateurs de téléphonie mobile de se mettre dans les normes pour éviter des sanctions.

Soulignons que cette opérations qui vient après l'audit qui a déjà révélé certaines défaillances dans ce secteurs, a également permis de se rendre compte que les trois quarts des pilonnes sont sans autorisations d'implantation.

Cette initiative devraint permettre à l'Agence de régulation de remettre de l'ordre dans secteur vital pour l'économie nationale et pour le développement du pays, mais qui peut avoir des revers pour les populations qui vivent aux abords des pilonnes.

L'Artel a entre autres missions, de veiller à l'application des textes législatifs et réglementaires en matière de Télécommunications, de s"assurer que l'accès aux réseaux ouverts au public s'effectue dans les conditions objectives, transparentes et non discriminatoires, de Garantir une concurrence saine et loyale dans le domaine des Télécommunications, de définir les principes devant régir la tarification des services fournis, d'instruire les demandes d'autorisation et de déclaration, et préparer les décisions y afférentes.